Bourse : Air France, Airbus, ADP... L’aérien reste à terre, des pertes abyssales en 2020

La Bourse de Paris restait figée à l’équilibre (-0,01%) jeudi matin, devant digérer une série de résultats et des craintes de dérapage de l’inflation aux Etats-Unis.

Publié le

 Flat...

Vers 08H35 GMT, l’indice vedette CAC 40 s’effritait de 0,83 point à 5.765,01 points au lendemain d’un repli de 0,36%. Les craintes d’unerésurgence de l’inflation aux Etats-Unis se sont traduites cette semaine par la remontée des rendements obligataires.

 Airbus

Le titre du constructeur aéronautique Airbus reculait de 3,07% à 91,03 euros après une perte nette de 1,1 milliard d’euros en 2020.

 Air France-KLM

L’action Air France-KLM régressait de 0,94% à 4,75 euros, le groupe ayant perdu 7,1 milliards d’euros l’année dernière, un choc "sans précédent" provoqué par le Covid-19.

 ADP

Même punition pour le titre ADP (-0,93% à 95,90 euros) : le groupe a subi une perte nette de 1,17 milliard d’euros en 2020 sous l’effet du Covid-19, qui a amputé son trafic passagers de 60%.

 Du rouge pour Orange

L’action Orange baissait de 3,59%à 63,86 euros. Le groupe, qui a annoncé la création de sa "TowerCo" européenne, une structure destinée "à valoriser" ses infrastructures de réseau mobile, anticipe en 2021 un excédent brut d’exploitation après loyers (EbtidaaL) "stable négatif".

 Carrefour

Carrefour montait de 0,92% à 14,86 euros, le groupe se félicitant du "dynamisme" de ses ventes et de sa "profitabilité" malgré un résultat net part du groupe en baisse de 43% en 2020 à 641 millions d’euros.

 Plastic Omnium

Le titre de l’équipementier Plastic Omnium(+3,39% à 32,96 euros) profitait de l’anticipation pour 2021 d’un "fort rebond" non chiffré de son chiffre d’affaires et une marge opérationnelle à 6%, comparable à celle de 2019. Le groupe va proposer un dividende de 0,49 euro par titre, le même que pour l’exercice 2019.

 Capgemini

Capgemini gagnait 2,10% à 138,35 euros après avoir limité l’impact de la crise sanitaire en 2020, enregistrant un bénéfice net en hausse de 12% tandis que son chiffre d’affaires devrait croître à taux de change constants entre 7 et 9% en 2021.

 EDF pâtit de la crise

EDF reculait de1,04% à 10,48 euros. Le groupe a vu son bénéfice net chuter de 87% en 2020, sous l’effet de la crise et d’éléments non récurrents, souffrant aussi d’une base de comparaison défavorable après une année 2019 gonflée par la performance des marchés financiers.

Avis

Vos avis : Bourse : Air France, Airbus, ADP... L’aérien reste à terre, des pertes abyssales en 2020
0 vote
Notation : /5