Qu’est-ce qu’une OPA ?

Offre Publique d’Achat (OPA) : Définition de l’OPA. Quelle est son objectif ? Quels sont les différents types d’OPA ?

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

 OPA : Définition

L’OPA ou Offre Publique d’Achat, est une opération boursière visant à prendre le contrôle du capital d’une société cotée en bourse à un prix défini à l’avance et autorisé par les autorités de contrôle.

En France, l’entreprise qui effectue l’OPA doit informer l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) du pourcentage de capital qu’elle souhaite acquérir au cours de l’opération.

Si pendant la période d’acquisition, le montant souhaité n’est pas atteint, l’OPA est automatiquement annulée.

L’offre d’acquisition est rendue publique avant le début de l’opération. Pendant la durée de l’OPA, les porteurs d’actions peuvent vendre leurs titres à la société acheteuse au prix défini, généralement supérieur au prix de marché.

 Historique

Le procédé, conceptualisé en 1945 par le banquier d’affaires Sir Sigmund Warburg n’a cependant pas été utilisé avant la fin des années 50.

C’est précisément en 1959 qu’eut lieu la première OPA lorsque Alcoa, une entreprise spécialisée dans l’Aluminium voulut racheter la société British Aluminium en partenariat avec le groupe britannique Reynolds.

Alcoa et Reynolds s’étaient mis d’accord sur un montant de 60 shillings l’action, mais avant le début de l’opération, Reynolds consulta la banque de Sigmund Warburg qui suggéra une autre stratégie : une alliance avec Tube Investments pour un rachat de British Aluminium à 80 shillings l’action.

Une opération plus coûteuse mais qui fut acceptée par les différentes parties sans passer par les autorités, marquant ainsi la naissance de la première OPA.

 OPA amicales et OPA hostiles

On distingue souvent les OPA "amicales" et les OPA "hostiles". Dans le premier cas, l’entreprise acheteuse se met d’accord avec le conseil d’administration de l’entreprise visée par l’OPA. Les deux sociétés fixent alors les modalités de l’opération avant de la rendre publique.

Dans le second cas, la société acheteuse effectue l’opération sans l’accord de la société ciblée par l’OPA. Ce genre d’opération amène généralement à une stratégie anti-OPA de protection par la société visée afin d’empêcher l’entreprise acheteuse d’atteindre le montant d’actions approuvé pour l’OPA.

lexique bourseOPA

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Les chambres de compensation

Pour la plupart des gens, les marchés financiers sont un endroit où les acheteurs et les vendeurs se "rencontrent" pour effectuer des opérations de (...)