WallStreetBets : entre cupidité et naïveté, les néo boursicoteurs vont perdre à max

L’engouement médiatique en matière d’investissements est toujours un mauvais signe. Quand tout le monde en parle, c’est qu’il est temps de s’en détourner. Avec GameStop ou l’argent métal, même chose. De nombreux gogos, avides de gains rapides, ont perdu des petites fortunes.

Publié le , mis à jour le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

 WallStreetBets : ou comment arnaquer les petits porteurs facilement...

Une fois de plus, la forte volatilité a attiré de nombreux boursicoteurs en herbe, ayant rejoint le forum de reddit sur la base de cette envolée médiatique, basée sur un phénomène existant depuis plusieurs années. Mais contrairement à ce que nombre de médias décrivent, l’envolée des cours de Gamestop n’est pas liée aux forumeurs de Reddit. Ce n’est que la dernière hausse finale avant l’écroulement du cours de Gamestop qui est dû aux millions de néo boursicoteurs n’hésitant plus à investir à crédit sur la valeur. Aujourd’hui, ils sont ruinés. Et contrairement à l’annonce effectuée, si certains fonds baissiers ont perdus quelques milliards de dollars, ce n’est pas la fin du monde pour eux. Ils ont l’habitude de prendre des pommes dans la tête. Mais le pire n’est évidemment pas là. Il faut bien comprendre que pour faire grimper le titre Gamestop à 400$ il faut des vendeurs et des acheteurs. Et parmi les vendeurs, une partie de ces mêmes fonds placés... Les plus grands perdants seront les acheteurs des actions Gamestop à plus de 100$.

 700.000$ de pertes pour Dave Portnoy

Dave Portnoy, un day-trader américain millionnaire a indiqué sur Twitter avoir essuyé des pertes de 700.000 dollars après avoir vendu ses titres achetés au plus fort de la bulle. Rien de méchant pour lui. Par contre, pour les petits boursicoteurs, c’est la fin du compte bourse. Entre appels de marge pour les produits dérivés et moins-values, l’affaire, qui se devait être légendaire, est une vaste escroquerie pour les plus naïfs d’entre eux. Certains fonds spéculateurs, cibles à l’origine du mouvement, ayant couverts leurs pertes via des ETF shorts sur la valeur. Bilan les perdants sont ceux qui ont acheté le titre et n’ont pas vendu avant le krach. Ils ne restent plus qu’à aller miser sur le bitcoin pour espérer voire atteindre les 100.000$ rapidement.

tradingvente à découvertflash trading

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Lazy investing (investissement paresseux) : comment gagner en bourse en ne faisant pratiquement rien ?

Pour gagner en bourse, être fainéant peut être un avantage. En effet, sur les marchés actions, le temps joue en votre faveur. Décryptage du lazy (...)

Mai 2020, le bon timing pour acheter des actions ?

Les particuliers reviennent en force sur les marchés financiers et plus particulièrement les marchés actions. Après le succès de la privatisation de (...)

Accepter ses pertes, c’est aussi gagner !

En Bourse, pour réussir, il faut savoir encaisser ses pertes et réinvestir les fonds lorsque vos titres partent à la dérive. Ne pas s’entêter sur une (...)

Les ordres de bourse

Ordres de bourse : Vous souhaitez acheter, vendre ... Un instant, il est important de penser à la formulation de l’ordre (...)

Actions : la chasse aux idées reçues

Acheter ou vendre des actions ne s’improvise pas. Les marchés boursiers sont une anticipation des résultats à venir. Il faut donc bien les comprendre (...)

PEA : le plan d’épargne en actions

Vous souhaitez détenir des actions dans une enveloppe juridique et fiscale protectrice afin de vous constituer et de gérer un portefeuille, cela (...)