Wall Street a ramené les places boursières européennes dans le rouge vif, nouvelle chute du CAC 40

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris ne parvient pas à rebondir (-1,51%)

L’indice CAC 40 a chuté de 71,3 points à 4.636,31 points, dans un volume d’échanges très étofféde 9,25 milliards d’euros. La veille, la place parisienne avait connu sa pire séance depuis la dernière grande crise financière, s’effondrant de 8,39%. Le marché avait ouvert sur un rebond de 1,29%, soulagé par la remontée des prix du pétrole et par des espoirs de mesures budgétaires pour lutter contre le coronavirus. Il a à nouveau basculé en territoire négatif en fin de séance. "La nuit dernière, le président Trump a dit qu’il irait dans le sens de baisses de charges et d’un soutien aux travailleurs payés à l’heure qui ont été affectés par la crise sanitaire. La proposition ne s’est pas encore concrétisée et c’est pourquoi les actions ont viré au rouge", explique David Madden, analyste chez CMC Markets.
La BCE attendue jeudi

La Banque centrale européenne pourrait quant à elle déployer jeudi un éventail de mesures, inédites pour certaines, face à la menace que l’épidémie liée au nouveau coronavirus fait peser sur une économie déjà au ralenti en zone euro. Certains investisseurs se montraient toutefois dubitatifs sur les effets réels de ces éventuels plans de sauvetage. "Ce ne sont pas quelques petites annonces un peu incertaines sur un stimulus de Trump ou de la Banque centrale européenne qui va redonner confiance dans l’avenir aussi vite", estime aussi Mikaà