Un nouveau Green New Deal, avec 500 milliards d’euros d’emprunt sur les marchés, fait exploser les indices européens à la hausse

Crédit : stock.adobe.com

Publié le

500 milliards d’emprunt sur les marchés financiers

Cet argent, levé sur les marchés, sera remboursé sur une échéance longue, ont indiqué les deux responsables, Angela Merkel et Emmanuel Macron, lors de la présentation ce lundi 18 mai de cette initiative fraco-allemande. Les pays de la zone euro ayant le plus souffert économiquement de la pandémie en seront les plus grands bénéficiaires. L’Italie vient de suite à l’esprit, mais la France également. Le tourisme étant le secteur le plus touché.

Une commission sera en charge d’établir la liste des pays les plus touchés par la crise. Ainsi, dans la déclaration, il est indiqué que ce fonds soit "doté de 500 milliards d’euros en dépenses budgétaires de l’UE pour les secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l’UE et dans le respect des priorités européennes". "Il renforcera la résilience, la convergence et la compétitivité des économies européennes, et accroîtra les investissements, notamment dans les transitions écologique et numérique et dans la recherche et l’innovation", précise le texte. "Les financements du Fonds de relance seront ciblés sur les difficultés liées à la pandémie et sur ses répercussions." "Il s’agira d’un complément exceptionnel, intégré dans la décision relative aux ressources propres, avec un volume et une date d’expiration clairement spécifiés, et qui sera lié à un plan de remboursement contraignant au-delà du prochain CFP sur le budget de l’UE", ajoutent les deux pays.