Tournée vers les Etats-Unis, la Bourse de Paris se maintient dans le vert (+0,06%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Tournée vers les Etats-Unis, la Bourse de Paris se maintient dans le vert (+0,06%)

A 10H08 , l’indice CAC 40 prenait 3,34 points à 5.347,60 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,51%.

"L’événement du jour est, sans conteste, l’intervention de Jerome Powell", devant le Congrès américain, ont noté les analystes d’Aurel BGC.

Selon eux, même si les marchés européens pourraient "manquer de carburant ce matin" pour poursuivre leur ascension, "les investisseurs sont toutefois confiants avant" cette audition où le nouveau président "devrait jouer la continuité et éviter les surprises".

Chaque mot choisi par le responsable "n’en sera pas moins étudié avec soin" notamment lors des questions/réponses où il devra "donner sa perception sur le risque inflationniste, sur l’impact de la réforme fiscale et ses conséquences sur la croissance américaine" ou encore la réforme du système bancaire, ont-ils complété.

Du côté des indicateurs, en zone euro, la confiance économique en février et l’évolution des crédits au secteur privéainsi que la masse monétaire M3 sont attendues.

Aux États-Unis, la confiance des consommateurs (Conference Board) en février, les commandes de biens durables en janvier et les prix des logements (S&P/Case-Shiller) en décembre sont également au programme.

- DBV Technologies recherché -

En matière de valeurs, DBV Technologies montait de 3,92% à 38,14 euros, profitant de "résultats préliminaires positifs" pour une étude de phase II évaluant son traitement contre l’allergie au lait de vache.

Remy Cointreau bénéficiait pour sa part (+2,18% à 112,70 euros) d’un relèvementde sa recommandation à "acheter" par Berenberg.

A l’inverse, Safran reculait 1,09% à 88,92 euros après avoir néanmoins dépassé tous ses objectifs en 2017, avec un bénéfice net consolidé de 4,79 milliards d’euros contre 1,9 milliard l’année précédente, grâce à "un volume record" de livraisons de moteurs d’avions moyen-courrier et des effets de change favorables.

Akka Technologies montait de 4,40% à 57 euros grâce à l’annonce de nouveaux objectifs commerciaux et financiers à l’horizon 2022, dont un bénéfice opérationnel de 250 millions d’euros, dans le cadre de son nouveau plan stratégique.

Essilor baissait de 0,86% à 110 euros. Le fabricant de lunettes italien Luxottica a indiqué lundi qu’il comptait clore au premier semestre 2018 la fusion avec le français Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques.

Econocom grimpait de 5,42% à 7 euros, porté par un bond de 159% de son bénéfice net à 86,4 millions d’euros pour 2017, grâce à un fort effet de base.

SIPH (Société internationale de plantations d’hévéas) prenait 1,41% à 86,30 euros, profitant de la progression de son chiffre d’affaires de 31,4% en 2017 sur fond de hausse des prix unitaires du caoutchouc.

abx/soe/