Toujours bien orientée, la Bourse de Paris consolide ses gains de la veille (+0,17%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Toujours bien orientée, la Bourse de Paris consolide ses gains de la veille (+0,17%)

L’indice CAC 40 a gagné 9,03 points à 5.277,88 points, son plus haut niveau en clôture depuis janvier 2008, dans un volume d’échanges soutenu de 4,4 milliards d’euros. La veille, il avait décollé de 4,14%.

La cote parisienne, après une ouverture en timide hausse, a poursuivi sur cette tendance toute la journée, sans retrouver ses niveaux de progression de la veille.

"Les craintes très fortes sur l’Europe à court terme ont étélevées, ce qu’a salué le marché", explique à l’AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France, alors que les investisseurs parient sur une victoire du pro-européen Emmanuel Macron à la présidentielle.

"Nous avons eu hier une séance quasiment historique : il est rare de voir des séances avec autant de volumes ainsi que des mouvements sur tous les marchés", poursuit-il.

Dans ces conditions, souligne le spécialiste, "après une poussée de 4%, avoir une phase de consolidation n’est pas un signal de stagnation".

A présent que le risque politique françaissemble écarté, "le marché regarde du côté américain", relève M. Baradez.

La semaine est en effet cruciale, car le président américain Donald Trump doit dévoiler mercredi son grand projet de réforme fiscale.

Par ailleurs, le Congrès américain doit adopter un budget avant le 28 avril à minuit. Au-delà, l’Etat fédéral n’est plus financé et risquerait de fermer ses administrations, une paralysie qui serait symbole d’incompétence pour le nouveau pouvoir républicain.

- Salve d’annonces d’entreprises -

Du côté des indicateurs, l’agenda était surtout américain avec notamment les prix des logements aux Etats-Unis, qui ont enregistré une forte hausse en février. En outre, les ventes de maisons neuves en mars y ont rebondi plus que prévu pour atteindre leur rythme le plus fort depuis huit mois.

En France, le climat des affaires est resté stable en avril, se maintenant au-dessus de sa moyenne de long terme et progressant uniquement dans le secteur de l’industrie.

Les investisseurs ont également pris connaissance de données sur les conditions d’octroi de crédits au secteur privé européen, en nette amélioration au premier trimestre 2017, après un resserrement observé en fin d’année passée.

Sur le front des valeurs, la session a été animée par une salve d’annonces et de publications d’entreprises.

LVMH a fini en tête du CAC 40 après que le groupe a annoncé vouloir simplifier sa structure et absorber totalement la prestigieuse maison Dior, l’action Christian Dior bondissant pour sa part de 11,09% à 252 euros.

Hermès a en revanche plongé de 4,51% à 440,75 euros, sous l’effet d’un réajustement mécanique de son cours alors quel’opération de rachat de Christian Dior par LVMH se fera partiellement par un échange d’actions Hermès.

lem/ef/gib

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.