Rebond espéré à la bourse de Paris, sur fond de chute de l’Euro

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2MARCHES ACTIONS2

C’est une nouvelle journée de consolidation qu’ont dû traverser les principales places boursières à travers le monde hier, faute de catalyseurs et dans un climat tendu avec le dossier grec. Wall Street souffre tout particulièrement du dollar qui continue sa progression face à l’euro. Les résultats des entreprises américaines exportatrices pourraient s’en retrouver fortement pénalisés. Le Dax et le CAC 40 ont ainsi abandonné hier 0.71% et 1.12% à 11 500.38 points et 4 881.95, tandis que la correction était plus sévère du côté du Footsie qui rétrograde de 2.52% à 6 702.84, pénalisé notamment par son compartiment énergétique avec la chute du pétrole et par les bancaires. Wall Street voit le Dow Jones perdre 1.85% à 17 662.94 points, le S&P500 1.70% à 2 044.16 points et le Nasdaq 1.67% à 4 859.79 points. On retiendra tout particulièrement que le Dow Jones a complétement effacé ses gains depuis le début de l’année pour afficher un repli dorénavant.

Après les baisses hier, les principales places européennes pourraient opérer un léger rebond ce matin. Les investisseurs suivront avec attention l’évolution du dossier grec aujourd’hui, alors que les discussions doivent reprendre entre la Grèce et les membres de l’Eurogroupe. Les états membres souhaitent plus de précisions sur l’ébauche des premières mesures proposées par le nouveau gouvernement grec. En parallèle des discussions à Bruxelles, des experts seront envoyés directement à Athènes pour évaluer la situation économique grecque. Cette décision des membres de l’Eurogroupe pourrait être mal vécue par les grecs, car rappelant la fameuse Troïka.

Cette journée sera faible en publications d’indicateurs macroéconomiques avec la production industrielle et manufacturière au Royaume-Unis.

2FOREX2

La monnaie unique européenne continue sa chute face au dollar américain évoluant à près de 9 heures aux encablures des 1.0682$ alors que dans la journée d’hier, la paire phare du marché des devises se négociait au plus haut aux alentours des 1.0846$. C’est dans le sillage d’une remontée anticipée des taux de la Fed que l’euro se déprécie et que le billet vert reprend de la vigueur. En effet, les très bons chiffres de l’emploi américain publiés vendredi dernier ont agréablement surpris les investisseurs qui de fait se retrouvent vendeur d’euros et acheteurs de dollars, faisant baisser en continu depuis la fin de semaine dernière le cours de l’EUR/USD.

Le prochain niveau technique reste le dernier plus bas atteint en mars 2003 à 1.0561$. Les investisseurs resteront attentifs ce matin au discours du Président de la BCE, Mario Draghi à 9 heures et de la réunion qui se tient à Bruxelles des membres de l’Union européenne, du FMI et de la BCE concernant le sujet grec et les réformes à venir. Il n’y a pas d’autres nouvelles majeures attendues aujourd’hui, si ce n’est, la situation du budget américain à 19 heures.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.