Nouvelle hausse attendue sur le CAC40, Pétrole en hausse, OR : 5% de baisse sur la semaine

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2MARCHES ACTIONS2

Les places européennes ont clôturé en ordre dispersé hier, tandis que Wall Street opérait un rebond, profitant notamment d’une baisse du dollar. Le Dow Jones s’est ainsi adjugé 1.47% à 17 895.22 points, le S&P500 1.26% à 2 065.95 points et le Nasdaq 0.89% à 4 893.29 points.

Les places américaines souffrent des inquiétudes sur l’envolée du dollar depuis quelques mois, qui pourrait peser fortement sur les résultats des entreprises exportatrices tout particulièrement. A l’inverse, les entreprises européennes devraient profiter de ce regain de compétitivité au cours des prochains trimestres face à leurs consœurs américaines. Les premiers résultats se font notamment sentir au cours des différentes publications trimestrielles européennes. De plus, la perspective de voir la FED remonter ses taux prochainement contribuent à cette pression maintenue sur Wall Street.

Pour cette dernière séance de la semaine, les places européennes sont attendues dans le vert à l’ouverture. Aujourd’hui, les investisseurs s’attarderont sur la publication de l’indice IPP aux Etats-Unis et de l’indice de confiance de l’Université du Michigan.

2FOREX2

La monnaie unique européenne repasse sous le seuil des 1.06$ face au dollar américain et cote aux alentours de 9 heures aux encablures des 1.0587$, soit en baisse de 0.33% depuis l’ouverture. Sur la journée d’hier, la paire phare du marché des devises se négociait au plus haut aux alentours des 1.0685$ et au plus bas, en-dessous des 1.05$ à 1.0494$. Les statistiques mitigées côté US n’ont pas permis à l’euro de remonter la pente. Pourtant les ventes au détail aux Etats-Unis ont fortement baissé à -0.6% contre 0.3% attendu par le consensus d’analystes. Cependant, les demandes d’allocations chômage ont largement baissé à 289 000 nouvelles demandes alors que le consensus tablait sur un nombre de 305 000, le précédent ayant été à 325 000. Cela va de paire avec l’évolution à la baisse du taux de chômage au Etats-Unis à 5.5% contre 5.7% précédemment. Aujourd’hui, la journée sera rythmée par l’indice des prix à la production américain attendu en hausse et de l’indice du Michigan.

Les paires en yen évoluent de manière mitigée ce matin. Le dollar contre le yen s’échange ce matin à 121.37 yens, soit en légère hausse de 0.02% depuis l’ouverture. L’euro perd du terrain face la devise nippone s’échangeant toujours en-dessous du seuil des 130 yens, aux alentours des 128.65 yens, soit + 0.17% à près de 9 heures, la devise nippone se dépréciant à cause notamment de la publication de la production industrielle en baisse à 3.7% contre 4.0% attendu.

2MATIERES PREMIERES2

Les cours du pétrole rebondissent légèrement ce matin sur les places asiatiques avec des achats à bon compte.

Le baril de « light Sweet Crude » s’échange à 47,20 usd en hausse de 0,32%. L’objectif des 47,34 usd en intraday est dans la tendance des cours. De son côté, le Brent de la mer du nord se négocie sur le 57,35 usd en hausse de 0,12% avec une résistance en ligne de mire à 57,46 usd.

Les fondamentaux du marché restent les mêmes : offre trop abondante et demande mondiale réduite. Sur le plan géopolitique, l’Iran et le conseil de sécurité élargi (5 + Allemagne) tentent de parvenir à un accord sur un texte garantissant la nature civile du programme nucléaire Iranien et la levée de l’embargo économique d’ici à juillet prochain.

Sur le front des métaux précieux, l’once d’or en dollar se reprend ce matin à 1159,40 usd en 0,40% après une baisse de 5,13% en une semaine.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.