Marchés US et asiatiques bien orientés, chiffres de l’emploi US peu rassurant, donc la remontée des taux s’éloigne

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Malgré la fermeture généralisée en Europe, la Bourse de Tokyo était quant à elle ouverte aujourd’hui. La séance boursière sur le marché des actions sera particulièrement calme aujourd’hui en raison de la fermeture des principales places européennes pour cause de Lundi de Pâques.

2MARCHES ACTIONS2

Lors des premiers échanges, le Nikkei est resté enfoncé en territoire négatif en réaction aux chiffres américains de la semaine dernière. Pour rappel, les créations d’emploi aux Etats-Unis sont tombées en mars à leur plus bas niveau depuis décembre 2013, à 126 000. Ce chiffre donne le sentiment que la reprise économique américaine peut se fragiliser dans un contexte marqué par la vigueur du dollar, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à ne pas précipiter sa hausse des taux d’intérêt.

A la suite de ce chiffre vendredi, le Yen en tant que valeur refuge s’est fortement apprécié ce qui a refroidi les investisseurs actions à l’ouverture ce lundi. En effet, l’appréciation du Yen est négative pour les valeurs exportatrices japonaises. Cependant, le Nikkei 225 n’a finalement concédé que 37,1 points à 19 397,98 points en clôture, n’étant plus très loin de son point haut de la semaine dernière. Les investisseurs asiatiques restent convaincus que le marché japonais devrait bénéficier d’un effet très positif des résultats de sociétés publiés à partir du mois prochain. Les publications devraient laisser entrevoir des perspectives positives pour l’économie japonaise à moyen-long terme. A la clôture, le Topix, plus large, a quant à lui reculé de 3,45 points soit 0,22% à 1 560,71.

Dans l’actualité en Europe, le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, a confirmé que le pays "avait l’intention d’honorer toutes ses obligations vis à vis de ses créancier et ce ad infinitum". Le ministre a ajouté que le gouvernement prévoyait de "réformer la Grèce en profondeur". L’intention est clairement de calmer les craintes sur le marché de la dette, alors qu’Athènes doit rembourser le 9 avril une tranche d’un prêt du Fonds monétaire international d’un montant de 450 millions d’euros. Christine Lagarde a salué la confirmation par Yannis Varoufakis que la Grèce allait bien procéder à un remboursement du FMI le 9 avril.

A suivre cette après-midi, la réouverture de Wall Street ainsi que la publication des indicateurs PMI américains et ISM non manufacturier.

2FOREX2

En raison du Lundi de Paques, de nombreux marchés restent fermés. Cependant, le marché des devises est ouvert à la cotation aujourd’hui, les intervenants risquent tout de même d’être moins nombreux qu’à l’habitude.

Ce matin, la parité phare du marché des devises cote à près de 9 heures aux encablures des 1.0972$, entamant une correction à la baisse après avoir atteint vendredi au plus haut les 1.1025$. En effet, à la suite du mauvais rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis, les cambistes se sont positionnés vendeurs de dollars américains et acheteurs d’euros : le taux de chômage est resté stable à 5.5%, en revanche, la création d’emploi dans le secteur non agricole a chuté sur le mois de mars, avec 126 000 nouvelles créations d’emploi contre 245 000 attendu par le consensus et un chiffre précédent sur février de 264 000. Cette mauvaise statistique macroéconomique américaine a permis à la monnaie unique européenne de se renforcer face à sa principale contrepartie, dépassant en fin de semaine le seuil des 1.10$.

Aujourd’hui les investisseurs resteront dans l’attente de l’indice américain ISM non manufacturier, attendu en baisse à 56.5 contre 56.9 précédemment, ce qui pourrait apporter de la volatilité sur l’EUR/USD.

Les paires en yen évoluent de manière mitigée ce matin. Le dollar contre le yen s’échange ce matin à 118.90 yens et recule depuis l’ouverture. L’euro évolue à la baisse cette nuit avant de regagner légèrement du terrain à 8 heures passées et s’échange juste au-dessous du seuil des 130 yens, aux alentours des 130.58 yens.

2MATIERES PREMIERES2

<panneau|titre=PETROLE> Le brut léger américain rebondit sur les $50 ce matin sur les marchés à terme après Vendredi Saint.

Le contrat de mai sur le WTI gagnait $1.21 à $50.35 le baril ce matin. Jeudi dernier celui-ci était descendu de 95 centimes à $49.14. Les marchés étaient fermés pour Vendredi Saint, la cotation a donc repris cette nuit. Les volumes échangés sont restés dans la moyenne des 100 jours. Le Brent lui augmentait de 2% soit $1.11 à $56.06 le baril. La prime entre les deux barils se rétrécie déjà depuis une semaine et ne fait plus de $5.60.

Le pétrole a augmenté après l’accord sur le nucléaire avec les puissances mondiales. En effet le calendrier d’une augmentation des exportations en pétrole de la part de l’Iran laisse encore planer le doute. Le commerce de pétrole ne sera pas affecté par les exportations iraniennes avant 2016. Il n’y aura donc pas de retrait immédiat des sanctions contre l’Iran comme c’était demandé initialement. Rappelons que les exportations de pétrole de l’Iran ont été réduites de moitié à environ 1 million de baril par jours après les sanctions qui ont été imposées au pays à la mi-2012.

Du coté des métaux précieux, l’or poursuit son rebond après les mauvais chiffres de l’emploi américain publiés vendredi dernier. L’once s’échangeait en hausse de 1% ce matin à $ 1218.92. Rappelons que 126 000 postes ont été créés sur le mois de mars aux Etats-Unis alors que l’on en attendait 245 000. Les marchés ont été déçus d’ailleurs les contrats futures sur les indices américains sont en baisse ce matin. Ce rapport était important pour les investisseurs puisqu’il dictera la politique de la Fed et cela pourrait retarder la remontée des taux d’intérêts. La remontée sur le platine est plus flagrante, celui-ci a gagné 2.1% à $1180 l’once ce matin.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.