Le Venezuela, 1ère victime collatérale de la guerre des prix du pétrole

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La guerre que mènent les pays de l’OPEP contre les USA a fait sa première victime collatérale. Le Venezuela est au bord du gouffre et ne peut payer ses propres charges.

2Un premier pays s’effondre2

Evolution du cours du baril de pétrole brut (BRENT) depuis 18 mois Le pays vient de dévaluer sa monnaie de 37% et d’augmenter significativement le prix de l’essence. La dévaluation n’est qu’une étape avant un plongeon plus important. Le bolivar va s’échanger officiellement à 10 VEF/USD contre 6,3 VEF précédemment. Sur le marché noir, le cours est de 1045 VEF/USD ! Quant au prix de l’essence, cette mesure est nécessaire mais insuffisante pour renflouer le budget de l’Etat. En intégrant la hausse, le prix reste toujours le plus bas au niveau mondial (6 bolivars le litre soit 0,6 dollar). Avec une inflation qui a atteint au moins 200% en 2015 (les statistiques diffèrent), le prix de l’essence devrait être au minimum de 12 bolivars le baril pour couvrir le coût d’exploitation et également permettre à la compagnie nationale PDVSA d’avoir une réelle marge de manœuvre financière. En 1989, la hausse du prix de l’essence avait entraîné des émeutes gigantesques _ le Caracazo _ ayant permis à Chavez d’accéder au pouvoir, d’abord par une tentative de coup d’Etat en 1992, puis par la voie légale en 1999.

Mauvaise signe pour la croissance. Les ventes d’iPhone au niveau mondial ont baissé pour la première fois au quatrième trimestre de l’année 2015.

Faisons-nous un peu plus peur avec la révision à la baisse des prévisions de croissance de l’OCDE pour l’année en cours : - Royaume-Uni 2,1% - Etats-Unis 2% - Allemagne 1,3% - France 1,2% - Italie 1% - Japon 0,8% - Et…Brésil -4% après une chute de -3,8% l’an dernier !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.