Le CAC 40 termine la journée dans le rouge (-0,69%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris échoue à conserver l’élan de la veille (-0,69%)

L’indice CAC 40 a reculé de 37,67 points à 5.382,91 points dans un volume d’échangesmodéré de 2,9 milliards d’euros. La veille, il avait fini en nette hausse de 1,33%.

La cote parisienne a ouvert en léger repli avant d’accentuer ses pertes en fin de séance sur fond de prises de bénéfices.

"Le marché a réagi fortement hier après l’envolée de Wall Street" sur la réforme fiscale, analyse auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Le Congrès américain devait en effet adopter ce mardi la première grande réforme du mandat de Donald Trump, une vaste refonte de la fiscalité et des baissesd’impôts qui faisaient partie de ses priorités pour 2017.

Toutefois, l’effet de cette réforme semblait déjà s’être essoufflé et avoir été intégré dans les prix des actions.

"A part cette journée un peu exceptionnelle d’hier, nous retombons sur des marchés de fin d’année" sans prises de positions des gérants de portefeuille, estime M. Larrouturou.

La cote parisienne venait en outre buter sur une résistance technique dont elle ne parvenait pas à s’affranchir.

Enfin, les élections en Catalogne, jeudi, "limitent aussi les initiatives", relève M. Larrouturou.

Les opérateurs de marché ont eu quelques indicateurs à digérer, dont le moral des entrepreneurs allemands, qui a légèrement reculé en décembre après un record historique en novembre, selon le baromètre Ifo.

Côté américain, les mises en chantier delogements ont augmenté en novembre, contrairement aux attentes des analystes.

Par ailleurs, le déficit des comptes courants s’est fortement replié au troisième trimestre outre-Atlantique, l’ampleur de la baisse dépassant largement les prévisions.

- Technicolor et Plastivaloire dévisse -

Sur le front des valeurs, Technicolor a perdu 5,42%à 2,88 euros, toujours pénalisé par l’annonce lundi de négociations pour céder son activité de licences de brevets, ce qui l’a poussé à réviser à nouveau à la baisse ses objectifs financiers pour 2017.

Sodexo a gagné 1,74% à 114,05 euros. Selon une note de Citi publiée récemment, le groupe ferait partie des sociétés internationales susceptibles de bénéficier de la réforme fiscale américaine.

Saint-Gobain a reculé après un accord pour acquérir la totalité des actions de la société norvégienne Per Strand, présentée comme un leader régional de la distribution dans le bâtiment.

Deinove a pris 1,80% à 1,70 euros. Le groupe commencera en janvier sa production industrielle de caroténoïdes, un colorant et additif très utilisé dans l’alimentation humaine et animale.

Plastiques du Val de Loire a chuté de 9,28% à 21,50 euros en dépit de la publication d’un bénéfice net annuel de 42,5 millions d’euros, en hausse de 20,1%. Mais plusieurs analystes mettaient en avant une marge d’Ebitda (excédent brut d’exploitation) en dessous des attentes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.