Le CAC 40 bat un record vieux de 23 ans sur le premier semestre 2021 : +17.23% !

Envolée de l’indice CAC 40 sur le premier semestre 2021 ! Une hausse de +17% ! L’euphorie boursière est certes mondiale, mais l’indice tricolore, de plus en plus délaissé par les investisseurs, affiche une des meilleures performances mondiales. Euphorie ou bulle ? Le second semestre apportera la réponse.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

 Le CAC 40 bat un record vieux de 23 ans, une progression de +17.23% en 6 mois

Certes l’indice français est de plus en plus délaissé par les investisseurs, se tournant davantage vers l’indice allemand (DAX, dont le passage à 40 valeurs est imminent) ou les indices américains (Dow Jones, NASDAQ, SP500). Mais tout de même ! Même avec des volumes de transactions en baisse, l’indice CAC 40, rappelons-le, qui est hors dividende, boucle son meilleur semestre depuis 1998.

 Indice CAC 40 Total Return (avec dividendes inclus)

Le rendement à long terme des placements boursiers est procuré par les dividendes versés des actions, et non pas par la progression des cours des valeurs. Si comme l’ensemble des indices avec dividendes inclus, le CAC40 Total Return a atteint un nouveau record en 2021, sa configuration haussière n’est pas évidente.

 Euphorie boursière ou bulle financière ?

L’indice STOXX600 a grimpé de 13,5 % et le DAX allemand de 13,2%, tous deux ayant récemment inscrit des records historiques. Outre-Atlantique, le Dow Jones et le NASDAQ ont progressé de plus de 12 % et le S & P 500 de 14,3 %.

 Remontée des taux et inflation en ligne de mire

La polémique enfle. Inflation temporaire ou durable ? Les banquiers centraux misent tout sur une inflation transitoire, mais au final, personne n’en sait rien. Et si l’inflation perdurait ? Les taux d’intérêts grimperont de façon inéluctable, et les marchés actions plongeront inévitablement. Plus que jamais, avec des indices boursiers au plus haut, la prudence s’impose. Réalisez une partie de vos plus-values latentes !

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également