La fin du blocage budgétaire américain rend la Bourse de Paris enthousiaste (+0,20%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La fin du blocage budgétaire américain rend la Bourse de Paris enthousiaste (+0,20%)

A 09H31 , l’indice CAC 40 prenait 11,33 points à 5.553,32 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,28%.

Après la fin de la séance européenne lundi, les leaders démocrates du Sénat ont accepté un texte assurant le financement de l’Etat jusqu’au 8 février, avec l’objectif affiché de trouver un accord sur le sort de centaines de milliers de clandestins arrivés jeunes aux États-Unis, connus sous le nom de "Dreamers" (Rêveurs).

Cet accord, qui a porté Wall Street de nouveaux records, faisait aussi sentir ses effets en Europe mardi matin.

"La fin du mois de janvier n’est pas encore arrivée mais on peut déjà tirer un bilan plutôt positif de ce démarrage boursier 2018", a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Un an après l’entrée en fonction de Donald Trump, il faut reconnaître que les scénarios négatifs ne se sont pas réalisés : les marchés boursiers sont au plus haut, le risque géopolitique en baisse avec notamment la reprise de négociations entre les deux Corées, et l’économie américaine reste sur une bonne tendance de fond", a-t-il ajouté.

Selon lui, "dans ce contexte général plutôt positif, tout laisse à croire que la Bourse va rester sur une bonne tendance encore à moyen terme".

- Le virage de Carrefour bien accueilli -

Du côté des indicateurs, le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands en janvier et la confiance des consommateurs en zone euro pour le même mois sont attendus.

En attendant d’en savoir plus sur la Banque centrale européenne qui se réunit jeudi, les investisseurs sesont tournés vers la Banque du Japon (BoJ) qui a reconduit mardi sa politique monétaire ultra-accommodante, inchangée depuis plus d’un an, malgré la récente embellie économique qui alimente les attentes d’une normalisation.

Sur le terrain des valeurs, Carrefour prenait la tête de l’indice CAC 40 avec une hausse de 4,68% à 19,33 euros, les investisseurs accueillant favorablement le virage stratégique pris par le géant de la distribution, qui prévoit notamment un plan de départs volontaires .

A l’autre extrémité de l’indice, Publicis perdait 0,83% à 57,44 euros, pénalisé par un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Goldman Sachs.

M6 profitait pour sa part (+1,37% à 22,14 euros) d’un relèvement de la sienne à "neutre" par Goldman Sachs également.

Biomérieux baissait de 0,52% à 77,10 euros, souffrant de ventes légèrement en deçà des attentes des analystes en 2017.

Axa reculait de 0,33% à 27,35 euros. Le géant de l’assurance a annoncé le rachat de la société américaine de gestion numérique des couvertures de santé, Maestro Health, pour 155 millions de dollars (environ 127 millions d’euros).

Oeneo montait de 1,32% à 10,76 euros, soutenu par une hausse de 11,8% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de son exercice 2017/2018, à 61,5 millions d’euros, "confirmant la dynamique affichée depuis le début de l’exercice".

abx/soe/psb