La Bourse de Parisévolue en repli, lestée par Wall Street (-0,66%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Parisévolue en repli, lestée par Wall Street (-0,66%)

A 09H18 , l’indice CAC 40 cédait 33,84 points à 5.081,90 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,98% à 5.115,74 points.

Les mauvais résultats enregistrés par la Bourse de New York mardi rendaient les investisseurs circonspects à travers le monde. Dans le sillage de la forte baisse du Nasdaq, indice à forte composante technologique, les places financières asiatiquesétaient mal orientées mercredi matin, et la Bourse de Paris était elle aussi entraînée vers le bas.

"Alors que les marchés européens ont connu une bonne séance hier (...), la nature du rebond était par nature contingente de la capacité des Bourses outre-Atlantique à poursuivreleurs hausses", commente dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Or, "la plupart des gains observés sur les marchés américains depuis 18 mois sont dus aux actions du secteur technologique, et hier ces titres ont chuté fortement", poursuit le spécialiste.

Principal concerné, Facebook semblait sonner le glas de l’euphorie du Nasdaq.

"Facebook a poursuivi sa chute, perdant maintenant 20% depuis son sommet le 1er février, alors que le scandale sur la mauvaise utilisation des données refuse de s’arrêter", explique Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Par ailleurs, les incertitudes géopolitiques continuaient de peser en toile de fond, malgré l’amorce d’un dialogue entre Pékin et Washington sur leurs relations commerciales à venir.

- Le secteur technologique souffre -

Du côté des indicateurs, l’agenda sera essentiellement américain. Les Etats-Unis publieront une nouvelle estimation de la croissance au quatrième trimestre, ainsi que les promesses de vente de logements. Avant cela, l’Allemagne a publié le baromètre GfK du moral des consommateurs allemands pour mars.

Selon cette étude, le moral des consommateurs devrait légèrement progresser en avril, relancé par la fin de l’incertitude politique dans le pays et soutenu par la robustesse de l’emploi.

Sur le front des valeurs, le secteur technologique était particulièrement touché, suivant la tendance du Nasdaq. STMicroelectronics reculait de 3,41% à 18,43 euros, Atos de 1,69% à 107,40 euros et Soitec de 3,86% à 61 euros.

Thales était en repli de 0,47% à 97,14 euros après avoir lancé son offre publique d’achat sur le numéro un mondial des cartes SIM Gemalto, un rapprochement qui va former un géant mondial de la sécurité informatique.

A l’inverse, comme la veille, Casino continuait d’être soutenu (+0,85% à 39,30 euros) par l’annonce d’un accord entre son antenne Monoprix et le géant du commerce en ligne Amazon, qui livrera certains de ses produits, une première pour un distributeur français.

TF1 se repliait (-0,92% à 10,82 euros) alors qu’Alphavalue a abaissé son objectif de cours.

Metabolic Explorer (Metex) était lesté (-2,39% à 2,04 euros) par ses résultats 2017, avec une perte nette de 11,3 millions d’euros contre un bénéfice net de 6,6 millions l’année précédente.

Guerbet était bien orienté (+1,44% à 63,20 euros) grâce à la forte amélioration de son bénéfice net en 2017 grâce à un taux d’imposition en baisse.

lem/spe/nth