La Bourse de Parisévite toute prise de risque (-0,67%) en attendant la réunion de la Fed

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Parisévite toute prise de risque (-0,67%) en attendant la réunion de la Fed2

L’indice CAC 40 a perdu 30,57 points à 4.518,15 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,6 milliards d’euros. Vendredi, il avait nettement reculé de 1,04%.

Après un démarrage en hausse, la place parisienne a progressivement perdu son dynamisme pour finir dans le rouge.

En ce début de semaine, la majorité des investisseurs étaient déjà focalisés sur le rendez-vous majeur de la semaine, à savoir une réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine qui pourrait se conclure jeudi soir par une remontée des taux directeurs de l’institution, à zéro depuis 2008.

"La semaine débute jeudi soir" pour les investisseurs, arésumé Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

Cette réunion "tient en haleine les marchés depuis plusieurs semaines" et "beaucoup d’intervenants ne veulent pas prendre de risques avant cette échéance", a-t-il ajouté.

Selon lui, "le consensus qui est en train de semettre en place parmi les investisseurs est que compte tenu des incertitudes autour de la Chine, la Fed pourrait agir un peu plus tard". Et ce, "même si les données économiques américaines et européennes pourraient justifier une remontée des taux dès ce mois-ci".

Dans ce contexte, la progression plus forte que prévu de la production industrielle en juillet en zone euro à +0,6% est passée largement au second plan.

Du côté des valeurs, TF1 a bondi de 6,15% à 13,56 euros et M6 de 1,74% à 17,27 euros, profitant du choix du gouvernement de ne pas réintroduire la publicité après 20H00 sur les chaines publiques.

A l’inverse, Gemalto (-2,71% à 57,73 euros) a pâti d’un abaissement de recommandation à "vendre" contre "neutre" auparavant par les analystes de Goldman Sachs, tout comme Eramet (-8,43% à 39,50 euros), abaissé à "sous-performer" contre "neutre" auparavant par Bank of America Merrill Lynch.

Alcatel-Lucent a pris pour sa part la tête de l’indice CAC 40 (+2,04% à 3,16 euros) porté par le feu vert des autorités de concurrence américaines à son rachat par Nokia.

abx/fka/gib

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.