La Bourse de Paris va de l’avant au début d’une semaine chargée (+2,21%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris va de l’avant au début d’une semaine chargée (+2,21%)2

A 09H46 , l’indice CAC 40 prenait 98,57 points à 4.557,45 points. Vendredi, il avait progressé de 0,73%.

De son côté, Wall Street a nettement monté à l’issue d’une séance particulièrement incertaine après des chiffres décevants sur l’emploi américain.

"Le marché a plié" et il commence à relever la tête après avoir été "survendu", souligne Xavier de Villepion, un vendeur d’actions chez HPC.

Les investisseurs continuaient par ailleurs de digérer un rapport décevant sur l’emploi américain vendredi, qui pourrait finalement amener la banque centrale américaine (Fed) "à reporter son début de hausse des taux", soulignent les analystes de Saxo Banque.

"Cette période interminable de pré-hausse des taux engendre une forte volatilité", constatent pour leur part les stratégistes du courtier Aurel BGC, qui soulignent que la hausse des marchés européens s’explique notamment "grâce au rebond de Wall Street vendredi soir".

Côté indicateurs, des chiffres d’activité étaient attendus en zone euro tandis que l’indice d’activité ISM dans le secteur des services pour le mois de septembre aux Etats-Unis est également à l’agenda.

Enfin, la zone euro devait faire le point lundi sur la mise en oeuvre des mesures demandées à la Grèce en échange du plan d’aide de 86 milliards d’euros, à l’occasion de la première réunion des ministres des Finances depuis la réélection de M. Tsipras en Grèce.

Du côté des valeurs, Arcelormittal (+5,65% à 5,05 euros) était favorisé par un relèvement de recommandation à "acheter" contre "vendre" auparavant par Citi.

DBV Technologies (+10,92% à 71,02 euros) s’envolait pour sa part après des résultats positifs sur un traitement contre l’allergie à l’arachide.

Le secteur automobile était dans le vert à l’image de Renault (+0,79% à 64,99 euros), Michelin (+0,73% à 82,48euros) et Valeo (0,24% à 124,95 euros), même si l’ombre du scandale des moteurs truqués de Volkswagen continuait de planer.

PSA Peugeot Citröen (+0,87% à 13,37 euros) envisage par ailleurs de nouer un partenariat avec le constructeur automobile indien Tata Motors pour la fabricationet la vente de ses modèles en Inde d’où il est absent depuis une vingtaine d’années, affirme lundi le quotidien Economic Times.

Areva gagnait 1,51% à 6,84 euros. Le Premier ministre français, Manuel Valls, a affiché son ouverture à l’idée de voir le conglomérat industriel japonaisMitsubishi Heavy Industries (MHI) entrer au capital de la branche réacteurs nucléaires d’Areva, en cours d’acquisition par EDF (+2,12% à 16,14 euros).

Direct Energie progressait pour sa part de 3,95% à 17,88 euros après avoir annoncé une nette amélioration de sa rentabilité et deson chiffre d’affaires au premier semestre, qui l’a incité à revoir ses objectifs 2015 en hausse.

cc/fka/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.