La Bourse de Paris termine en forte hausse, plus sereine sur la Chine (+3,49%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris termine en forte hausse, plus sereine sur la Chine (+3,49%)2

L’indice CAC 40, qui a brièvement bondi de plus de 4% en fin de séance, a pris 157,13 points à 4.658,18 points, dans un volume d’échanges nourri de 5,1 milliards d’euros. La veille, il avait perdu 1,40%.

Le marché a trouvé du soutien dès l’ouverture grâce à la hausse de plus de 5% de la Bourse de Shanghai et à la bonne tenue de Wall Street qui poursuivait son rebond en début de séance.

Le CAC 40 dépasse du même coup son niveau de clôture de vendredi dernier, soit avant sa lourde chute de lundi .

"Le marché essaie d’y voir plus clair sur la Chine et l’impact que cela pourrait avoir sur les actions. Il se rend compte que les craintes concernant un ralentissement de l’économie américaine et européenne avaient peut-être été trop importantes", souligne Pierre Martin, analyste chez Saxo Banque.

Les valorisations étaient par conséquent devenues intéressantes et "les investisseurs ont trouvé des raisons pour revenir à l’achat", selon lui.

Les indicateurs économiques du jour ont dans le même temps été très encourageants, en montrant que l’économie américaine restait très vigoureuse.

La croissance économique aux Etats-Unis a rebondi plus fortement que prévu au deuxième trimestre, selon une deuxième estimation. Les promesses de ventes de logements ont progressé plus qu’attendu en juillet et les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé davantage que prévu.

"Ces statistiques ont été très nettement au-dessus des attentes, ce qui a particulièrement rassuré le marché", selon M. Martin.

Par ailleurs, les "banques centrales viennent en aide" aux marchés, souligne de son côté Jasper Lawler, analyste de CMC Markets, insistant sur le fait que la banque centrale chinoise aurait racheté des titres en fin de séance sur le marché chinois.

Parmi les valeurs, Bouygues apris 4,96% à 33,10 euros après avoir publié un bénéfice net de 115 millions d’euros pour le deuxième trimestre 2015 et relevé les perspectives de Bouygues Telecom, tout en confirmant celles de la construction et de TF1.

Eiffage a gagné 9,01% à 57,61 euros, dopé par l’annonce d’unbénéfice net en hausse de 14,5% au premier semestre.

En revanche, Pernod Ricard a été la seule valeur du CAC 40 en baisse (-1,72% à 92,20 euros) affectée par une chute de son bénéfice net 2014-2015.

Gemalto a chuté (-12,27% à 64,79 euros) après des résultats au premier semestre jugés mitigés par certains analystes.

Total a profité (+6,56% à 40,18 euros) du rebond du prix du pétrole et de la cession d’actifs de transport de gaz en mer du Nord britannique à North Sea Midstream Partners pour 585 millions de livres, soit environ 800 millions d’euros.

jbo/fka/pb

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.