La Bourse de Paris termine en hausse, renforcée par la macroéconomie (+0,86%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris termine en hausse, renforcée par la macroéconomie (+0,86%)

L’indice CAC 40 a pris 46,60 points pour terminer à 5.479,10 points, dans un volume d’échanges très faible de 1,9 milliard d’euros. Vendredi, il avait terminé en petite hausse de 0,24%.

La cote parisienne a démarré dans le vert, puis n’a cessé de gagner du terrain au cours de la séance.

"C’est une bonne journée de début de semaine", a commenté auprès de l’AFP Marco Bruzzo, directeur général délégué de Mirabaud Asset Management.

"Ce matin, on était déjà bien orienté grâce à l’indicateur allemand, au-dessus des attentes, c’était un bon point pour le marché", a détaillé l’expert.

Le moral des entrepreneurs allemands s’est en effet repris en août à 103,8 points, contre 101,7 points le mois précédent, et les attentes se sont améliorées dans un contexte d’accalmie des tensions commerciales, selon le baromètre Ifo.

Le marché a également été rassuré par la bonne tenue des indices américains depuis vendredi, a encore dit M. Bruzzo, notamment après le discours du président de la Réserve fédérale américaine lors du symposium économique de Jackson Hole, aux Etats-Unis.

Jerome Powell y a affirmé que la Fed "ferait tout ce qui est en son pouvoir" pour réagir à uneéventuelle hausse de l’inflation ou à une crise. Dans son discours, très prudent, il a également réitéré son soutien "à la trajectoire actuelle d’une hausse graduelle des taux" mais est resté muet sur l’impact négatif potentiellement important que peut avoir une escalade des taxes douanières notamment avec la Chine.

Dans ce contexte plutôt favorable pour les marchés, "la perspective de l’annonce imminente d’un accord entre Washington et Mexico renforce la tendance", a encore estimé Marco Bruzzo.

- le secteur du luxe bien orienté -

Les négociationsentre les Etats-Unis et le Mexique sur l’accord de libre-échange nord américain (Aléna) sont en passe d’aboutir lundi pour réviser le pacte commercial de 1994. Mais il restera à convaincre le Canada.

"Ca se présente bien pour un grand accord avec le Mexique", a indiqué lundi DonaldTrump dans un tweet. Les négociateurs des deux pays ont tenu des discussions bilatérales marathons dans la capitale fédérale pendant tout le week-end.

Pour l’instant, Américains et Mexicains négocient le plan bilatéral de la réforme de l’Aléna, tandis qu’Ottawa est censé se joindre à eux lorsque les discussions seront plus avancées.

"Tous ces éléments militent pour que le marché reste bien orienté", selon M. Bruzzo. Les volumes sont toutefois faibles en raison de la fermeture des marchés britanniques pour cause de jour férié, a-t-il rappelé.

Côté valeurs, les titres du secteur du luxe ont fini bien orientées, à l’image de Kering (+3,00% à 470,90 euros), LVMH (+1,09% à 302,60 euros) et Hermès (+1,23% à 560,80 euros).

Euronext a pris 4,53% à 57,70 euros, soutenu par un relèvement de sa recommandation par KBW.

Les valeurs automobiles ont pour leur part repris des couleurs après une semaine difficile. Peugeot s’est adjugé 2,22% à 23,90 euros, Renault 1,47% à 73,09 euros, Valeo 2,83% à 39,28 euros et Michelin 1,12% à 103,90 euros.

as/tq/az