La Bourse de Paris termine en hausse après une séance attentiste

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris termine en hausse après une séance attentiste

L’indice CAC 40 a gagné 26,89 points à 5.344,26 points, dans un volume d’échanges limité de 3 milliards d’euros. Vendredi, il avait terminé en légère progression de 0,15%.

Après une ouverture en hausse, la cote parisienne a conservé cette tendance positive au cours de journée.

La séance reflète une attitude "positive mais également un peu d’attente" de la part des marchés, pour débuter une des semaines "les pluschargées depuis longtemps", affirme à l’AFP Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

"En l’absence d’annonce économique majeure en ce début de semaine, toute l’attention des investisseurs se porte sur l’audition au Congrès du Jerome Powell, qui aura lieu ce mercredi", a relevé dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

En amont de cette échéance très attendue, le gouverneur de la Banque centrale européenne s’est prêté à l’exercice lundi devant le Parlement européen. Mario Draghiy a estimé que le retour durable de l’inflation est encore fondamentalement dépendant d’un ample soutien monétaire par la BCE.

L’intervention de M. Draghi "était perçue comme message relativement accommodant (...) et pas inquiétant pour le marché", commente M. Baradez.

Ducôté des indicateurs, les ventes de maisons neuves aux Etats-Unis ont fortement chuté en janvier (-7,8%), à la surprise des analystes, qui tablaient sur une hausse.

- Technicolor voit toujours rouge -

Sur le front des valeurs, SES rebondissait très fortement (+9,69% à 12,51 euros) après avoir perdu jusqu’à 12% vendredi, affecté par des perspectives prévoyant une baisse de sa rentabilité en 2018 avant une amélioration en 2019. Cette forte variation a valu au titre plusieurs suspensions automatiques et de courte durée de sa cotation dans la matinée en raison des mécanismes de "coupe-circuit" en vigueur sur Euronext.

Tarkett profitait (+3,74% à 29,94 euros) d’un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par HSBC.

Vicat souffrait à l’inverse (-2,15% à 65,85 euros) d’un abaissement de la sienne à "neutre" contre "sur-performance" précédemment par Exane BNP Paribas.

Thales cédait 0,24% à 91,94 euros après l’annonce lundi de la signature d’un contrat avec l’Australie pour le déploiement du système de contrôle du trafic aérien du pays, le plus grand du monde avec une couverturereprésentant 11% du globe, pour un montant de 1,2 milliard de dollars australiens (777 millions d’euros).

Peugeot SA s’appréciait de 0,64% à 18,05 euros alors que le groupe automobile a acquis une participation majoritaire d’un centre de production en Malaisie exploité par le groupe local Naza, en vue d’accroître sa présence en Asie du Sud-Est.

Technicolor creusait encore ses pertes (-10,20% à 1,82 euros) après avoir déjà perdu 33% depuis mercredi, alors que sa perte nette a été multipliée par plus de six en 2017 et que le groupe a de nouveau révisé en baisseses objectifs.

ys/tq/gib