La Bourse de Paris termine en hausse grâce au pétrole (+0,56%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris termine en hausse grâce au pétrole (+0,56%)2

L’indice CAC 40 a pris 25,44 points à 4.591,92 points, dans un volume d’échanges modéré de 3,8 milliards d’euros. La veille, il avait terminé en nette hausse .

Le marché s’est montré hésitant une bonne partie de la séance, ouvrant en baisse puis parvenant à changer de tendance, évoluant toutefois avec persistance autour de l’équilibre. Mais il s’est mis à progresser de manière plus marquée peu avant la clôture, à la faveur d’une remontée des cours du pétrole, franchissant presque le seuil des 4.600 points.

"Le pétrole reste un des catalyseurs du marché", souligne Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

Selon lui, "il y a une volonté chez les investisseurs de regarder le bon côté des choses et de prendre du recul sur les inquiétudes". Ainsi, observe-t-il, "une baisse du pétrole n’a pas d’impact majeure sur la cote, tandis qu’une remontée des cours de l’or noir a tendance a conforter" le marché.

Le baril a évolué en baisse, après la fin de la grève des employés du secteur pétrolier du Koweït, qui a douché les espoirs des investisseurs de voir les perturbations compenser un peu la surabondance de l’offre d’or noir.

Mais les cours se sont repris en toute fin de séance, peu après la publication des stockshebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis, qui ont progressé moins que prévu la semaine dernière.

Par ailleurs, "peu d’initiatives ont été prises aujourd’hui, faute de données macroéconomiques susceptibles de faire bouger le marché", souligne M. Murail.

Les investisseurs ont notamment pris connaissance des reventes de logements aux Etats-Unis, qui ont augmenté légèrement plus que prévu en mars.

Le marché est enfin resté dans l’attente d’une réunion de la BCE jeudi, alors que le ton "devrait rester accommodant", estime M. Murail.

Enfin, plusieurs résultats d’entreprises ont rythmé le marché.

AccorHotels a terminé en nette hausse (+5,25% à 40,97 euros). Le groupe, désormais détenu à près de 15% par le chinois Jin Jiang, a enregistré au premier trimestre une activité en baisse de 5,2%, mais en hausse et meilleure que prévu à données comparables.

Zodiac Aerospace a pris 3,97% à 18,20 euros après la confirmation des objectifs annuels et des propos rassurants du patron sur l’activité "sièges".

Haulotte a fini dans le vert (+2,12% à 14,44 euros). La société a publié un chiffred’affaires en hausse de 17% au premier trimestre.

EDF a progressé de 3,32% à 12,00 euros. Une réunion interministérielle s’est tenue mercredi matin à l’Elysée pour déterminer les mesures que l’Etat, qui détient 85% de l’énergéticien, va prendre pour le soutenir. Le gouvernement aété avare en détails sur son issue.

Le secteur pétrolier a tenté de se reprendre. Technip a pris 0,99% à 53,12 euros, CGG 1,30% à 0,78 euro et Vallourec 1,75% à 3,78 euros.

as/liu/aro

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.