La Bourse de Paris se replie après avoir fortement grimpé la veille (-0,96%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris se replie après avoir fortement grimpé la veille (-0,96%)2

A 09H25 , l’indice CAC 40 perdait 47,59 points à 4.889,72 points. La veille, il avait fortement progressé de 2,77%.

"Ce matin, les investisseurs seront peut-être davantage absorbés par l’énorme opération de police en cours à Saint-Denis plutôt que par l’ouverture des marchés", relèvent dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Cinq jours après les attentats de Paris, un assaut policier d’ampleur a été lancé mercredi avant l’aube à Saint-Denis, en proche banlieue parisienne.

"Le facteur peur semble être reparu", note pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Côté macroéconomie, les investisseurs s’intéresseront aux mises en chantier de logements en octobre aux Etats-Unis et à la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed).

Les marchés vont tenter de s’appuyer sur ce compte-rendu pour y trouver des indices quant à une potentielle hausse des taux directeurs lors de la réunion de décembre de l’institution monétaire américaine.

"Après la forte hausse de la veille en Europe (...), les marchés devraient faire une pause et attendre la publication" des "minutes" du dernier Comité de politique monétaire de la Fed, anticipe Aurel BGC.

Du côtédes valeurs, Air Liquide perdait 4,08% à 118,60 euros après l’annonce du rachat de l’américain Airgas pour 13,4 milliards de dollars.

Cafom (-1,02% à 9,75 euros) reculait sans profiter d’une hausse de 2% de son chiffre d’affaires sur son exercice 2015 décalé.

Engie (-0,52%à 16,39 euros) a démenti avoir mandaté des banques pour étudier une reprise de contrôle de son ancienne filiale de gestion de l’eau et des déchets Suez, comme l’avait indiqué la veille des informations de presse.

Trigano (+3,43% à 46,44 euros) profitait de la publication d’un résultat net quasiment triplé à 59,5 millions d’euros, pour son exercice décalé 2014/15 marqué par une "phase de reprise du marché" de ces véhicules.

Les valeurs du secteur des télécoms étaient pour leur part mal orientées : Numericable-SFR perdait 1,34% à 40,92 euros, Orange 0,89% à 16,72 euros, Bouygues, maison mère de Bouygues Telecom reculait pour sa part de 0,82% à 35,10 euros et Iliad de 0,17% à 211,25 euros. La bande de fréquences des 700 mégahertz (MHz) a été attribuée aux enchères aux quatre grands opérateurs mobiles français, pour un montant global de 2,8 milliards d’euros.

cc/cb/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.