La Bourse de Paris se replie (-1,31%) sur fond de prises de bénéfices

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris se replie (-1,31%) sur fond de prises de bénéfices

A 10H46 , l’indice CAC 40 lâchait 68,12 points à 5.118,83 points. La veille, il avait fini à l’équilibre (-0,06%).

"On note une prudence des investisseurs depuis plusieurs semaines", a relevé Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Selon lui, plusieurs facteurs contribuaient à peser sur la cote parisienne ce vendredi : desprises de bénéfices, la correction subie par les valeurs technologiques aux Etats-Unis jeudi, ainsi qu’"un petit effet euro", dont le récent renforcement inquiète le marché.

Outre une nouvelle salve de résultats d’entreprises, la séance promet aussi d’être animée sur le front desindicateurs.

En France, la croissance s’est établie à 0,5% au deuxième trimestre, comme lors des deux trimestres précédents tandis que les dépenses de consommation des ménages en biens ont diminué de 0,8% en juin après deux mois consécutifs de hausse, a annoncé vendredi l’Insee.

Les prix à la consommation français ont quant à eux accusé une baisse "saisonnière" de 0,3% en juillet. En Espagne, l’inflation est en revanche légèrement repartie en juillet, à 1,7%.

La confiance économique dans l’UE et la zone euro pour juillet est encore attendue, tout comme, outre-Atlantique, la première estimation du PIB du deuxième trimestre et la confiance des consommateurs de l’Université du Michigan pour le mois de juillet (chiffre définitif).

Sur le front des valeurs, la cote était submergée par les publications d’entreprises.

- Renault lourdement sanctionné -

Renault s’enfonçait de 5,75% à 76,38 euros, en raison de perspectives inférieures aux attentes, malgré des résultats records au premier semestre.

Essilor reculait de 3,74% à 112,05 euros, pénalisé par la publication vendredi de performances globalement décevantes au premier semestre.

L’Oréal se repliait de 2,49% à 176,55 euros malgré une forte hausse de son bénéfice net de 2 milliards d’euros au premier semestre, son deuxième trimestre se révélant contrasté selon ses segments et marchés.

Kering reculait de 1,95% à 299,15 euros alors que le groupe de luxe et d’habillement sportif a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 78% au premier semestre, à 825,8 millions d’euros, et des ventes en progression de 28%, à 7,3 milliards d’euros.

Vinci perdait pour sa part 2,06% à 75,67 euros. Le groupe de BTP et concessions a publié vendredi un bénéfice net en hausse de 11,9% à 1,03 milliard d’euros au premier semestre, et confirmé tabler sur une augmentation de son chiffre d’affaires et de ses résultats en 2017.

Rare titre en hausse du CAC 40, Saint-Gobain progressaitde 1,62% à 47,49 euros, profitant d’un bénéfice net du premier semestre en hausse de 26,5%.

Spie plongeait de 9,29% à 22,55 euros, lesté par la publication de résultats contrastés au premier semestre et un objectif de rentabilité abaissé.

Air France gagnait 0,95% à 12,21 euros après avoir affiché une amélioration de ses résultats au premier semestre, au lendemain de l’annonce du renforcement de ses alliances stratégiques en vue de son développement sur les marchés de l’Amérique du Nord et de l’Asie.

Amundi s’affaissait pour sa part de 2,89% à 64,07 euros alors que le groupe a enregistré un bénéfice net en hausse de 9% au deuxième trimestre, mais une collecte nette négative sur la période.

Le cours du titre Orchestra-Prémaman, spécialiste français des vêtements pour enfants, était suspendu après avoir pris plus de 9,95% à 7,18 euros. Le groupe a annoncé vendredi l’échec de sa fusion avec le numéro un américain des vêtements de grossesse, Destination Maternity, arguant d’obstacles réglementaires aux Etats-Unis pour renoncer à un mariage à un milliard de dollars.

Altran lâchait 4% à 14,64 euros. Le groupe a fait part vendredi d’une nette hausse de son chiffre d’affaires au premier semestre, aidé par une bonne dynamique en France comme à l’international, où il a annoncé deux nouvelles acquisitions.

jra/jdy/tho

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.