La Bourse de Paris se relève (+0,23%) et cherche à se concentrer sur les résultats

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris se relève (+0,23%) et cherche à se concentrer sur les résultats2

A 09H32 , l’indice CAC 40 prenait 11,41 points à 4.939,01 points. La veille, il avait fini en forte baissede 2,57% dans la foulée de la chute de plus de 8% de la Bourse de Shanghai.

"Un rebond est possible en Europe alors que les marchés chinois se stabilisent", ont estimé les analystes de Aurel BGC.

La place shanghaïenne a en effet réussi à limiter les dégâts mardi en clôturant sur un recul de 1,68% seulement.

"En outre, les résultats publiés en Europe, en France surtout, sont de bonne facture. Mais la macro et l’environnement de marché resteront les thèmes dominants", ont complété les analystes de Aurel.

Les investisseurs "devraient être focalisés sur la réunion" du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), mais de fait "la Chine est bien ancrée sur le devant de la scène", a également souligné Chris Weston, un stratégiste d’IG qui prévoit néanmoins aussi que les marchés européens récupèrent une partie des pertes d’hier au milieu d’une importante vague de publications de résultats.

La Réserve fédérale américaine (Fed) tient une réunion de politique monétaire mardi et mercredi mais devrait, sauf coup de théâtre, attendre d’avoir plus de certitudes sur l’économie américaine avant de releverses taux directeurs.

Les membres de son comité de politique monétaire (FOMC) rendront leur verdict mercredi à 18H00 GMT et diront si l’économie est suffisamment solide pour supporter cette hausse des taux, maintenus proches de zéro depuis la fin 2008.

L’agenda des indicateurs sera surtout animé outre-Atlantique, avec au programme les prix des logements en mai (S&P/Case-Shiller) et la confiance des consommateurs en juillet (Conference Board).

Sur le terrain des valeurs, Kering profitait (+5,88%à 173 euros) d’un bénéfice net plus que doublé au premier semestre, à 423 millions d’euros, mais sa marge et son bénéfice opérationnel s’affichent en baisse sur la période.

Orange bénéficiait aussi (+1,54% à 15,18 euros) d’une envolée de 89,2% de son bénéfice net au premiersemestre pour atteindre 1,10 milliard d’euros et a confirmé ses objectifs pour l’exercice 2015.

Michelin occupait la dernière place du CAC 40 (-6,08% à 88,75 euros), la hausse de 13,3% de son bénéfice net n’ayant pas suffi à satisfaire toutes les attentes.

Altran gagnait 1,85% à 10,48 euros alors que le groupe de conseil en technologies a annoncé l’acquisition d’une société technologique indienne, SiConTech, spécialisée dans la conception des semi-conducteurs.

Faiveley Transport décollait de 37,51% à 97,63 euros, après une journée d’interruption des échanges sur Euronext, porté par la perspective de son acquisition par l’américain Wabtec Corporation.

Albioma gagnait 0,55% à 14,71 euros. Le producteur d’électricité, surtout actif dans les territoires et départements d’outre-mer, a vu son bénéfice net plonger de 46% à 9,5 millions d’euros au premier semestre, après deux incidents d’exploitation survenus en avril et en mai.

Bigben Interactive reculait de 2,22% à 3,08 euros pénalisé par la baisse de ses ventes de 1,8% au premier trimestre de son exercice décalé 2015/2016, en raison d’un nombre moindre denouveautés.

Séché Environnement était recherché (+4,96% à 33,20 euros) après avoir vu son activité progresser au premier semestre, portée par la branche des déchets non dangereux. Le titre bénéficiait également d’un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre"par Natixis.

April refluait légèrement (-0,16% à 12,31 euros) malgré une hausse de 3,8% de son chiffre d’affaires consolidé au premier semestre, à 401,7 millions d’euros, grâce à la bonne tenue de ses primes d’assurance.

abx/cb/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.