La Bourse de Paris se relance après deux jours de baisse (+0,86%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris se relance après deux jours de baisse (+0,86%)2

L’indice CAC 40 a pris 44,33 points à 5.187,59 points, dans un volume d’échanges assez peu nourri de 3,6 milliards d’euros. Vendredi, il avait reculé de 1,55%.

Le marché parisien a hésité une bonne partie de la séance, avant d’accélérer en fin de journée, dans le sillage de Wall Street. La séance a été par ailleurs dépourvue d’indicateurs économiques notables en Europe et aux Etats-Unis.

"Le rebond est lié à la fois à des rachats après le mouvement de baisse de vendredi et à l’action de la Banque centrale chinoise avec les injections de liquidités", explique Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

La Chine a annoncé dimanche une réduction du ratio de réserves obligatoiresdes banques dans le but d’injecter plus de liquidités dans le système et soutenir une croissance en perte de vitesse dans la deuxième économie mondiale.

Le marché pourrait toutefois avoir du mal à poursuivra sa hausse à court terme, d’autant que "le CAC affiche plus de 20% depuis ledébut de l’année" et qu’il "est donc sage de reprendre son souffle", estiment dans une note les gérants de Barclays Bourse.

Surtout, "la question grecque n’est pas résolue et reste une grande source d’inquiétudes et de volatilité", rappelle M. Baradez.

Le marché avait été chahuté vendredi, notamment en raison de la tournure que prennent les négociations entre Athènes et ses créanciers.

Le pays est pressé de toutes parts pour présenter son programme de mesures budgétaires, qui lui permettront de continuer à recevoir l’aide internationale dont elle a besoin pour ne pas faire défaut sur sa dette.

La prochaine échéance est une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Riga le 24 avril.

Parmi les valeurs, Teleperformance a bondi après sa chute de vendredi. Le groupe a rassuré en maintenant ses objectifs en dépit d’un incident visant une base de données au Mexique. Il publiera son chiffre d’affaires 1T après la clôture.

Genfit, valeur très spéculative, a été recherchée (+7,75% à 46,25 euros), alors que la société de biotechnologie doit rencontrer des investisseurs et des analystes cette semaine.

Les valeurs bancaires ont tiré le marché vers le haut. BNP Paribas a pris 1,74% à 56,07 euros, Crédit Agricole 1,23% à 13,57 euros et Société Générale 2,45% à 45,93 euros.

Accor a nettement progressé (+1,59% à 50,18 euros) après l’annonce du rachat du français Fastbooking, spécialiste des solutions de réservation en ligne pour hôteliers.

jbo/cb/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.