La Bourse de Paris se redresse (+0,25%) aidée par la bonne tenue de Wall Street

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris se redresse (+0,25%) aidée par la bonne tenue de Wall Street

A 09H15 , l’indice CAC 40 prenait 13,48 points à 5.381,77 points. La veille, il avait fini en recul de0,29%, tandis qu’à New York les indices Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records.

"Le vote d’une résolution budgétaire au Sénat américain dans la nuit" va offrir un autre soutien aux marchés, puisque "cette résolution budgétaire est une étape indispensable pour espérer un vote favorable de la réforme fiscale d’ici la fin de l’année", ont souligné les analystes de Aurel BGC.

"Néanmoins, cette résolution n’est qu’une première étape et il reste encore un important travail parlementaire à réaliser. Mais cela devrait être suffisant pour entretenir l’enthousiasme de Wall Street" et des marchés européens dans son sillage, ont-ils complété.

Les marchés européens devraient bénéficier du dynamisme de la Bourse de New York, "mais la situation en Espagne risque de peser", a estimé pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

A la veille d’un conseil des ministres extraordinaire du gouvernement espagnol, le bras de fer est total vendredi entre Madrid et la Catalogne, de plus en plus menacée de voir son autonomie suspendue, et l’UE a clairement écarté l’idée de jouer un rôle de médiateur.

- Accor lanterne rouge -

Du côté des indicateurs, l’agenda est essentiellement américain avec les reventesde logements en septembre et l’indicateur composite de l’activité économique en octobre (Conference Board).

Sur le terrain des valeurs, la saison des résultats s’amplifiait.

Accorhotels reculait de 2,26% à 42,03 euros, pénalisé par un chiffre d’affaires au troisième trimestre divisé par près de trois à 504 millions d’euros, sous l’effet d’un important changement de périmètre dû à la filialisation du pôle immobilier du groupe.

Michelin prenait 0,33% à 120,35 euros, profitant de ventes nettes en hausse de 3% pour le troisième trimestre à 5,33 milliards d’euros, malgré un ralentissement du rythme par rapport au premier semestre, provoqué par le tassement du marché du remplacement.

Fnac Darty bénéficiait largement (+3,73% à 81,95 euros) d’un chiffre d’affaires au troisième trimestre en forte hausse de 30,4% à 1,792 milliard d’euros en données publiées (+6% en pro forma) et s’est dit en "avance" sur son plan d’intégration des deux enseignes.

SMCP, la maison mère des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot, reculait de 1,45% à 21,68 euros pour ses premiers pas à la Bourse de Paris.

Transgene montait de 0,90% à 3,38 euros. La société de biotechnologie a indiqué qu’elle attendait en 2018 des résultats cliniques pour cinq de ses produits sur les sept actuellement testés. Côté finances, l’entreprise alsacienne a fait état d’une trésorerie d’un montant de 40 millions d’euros au 30 septembre 2017, contre 56,2 millions au 31 décembre 2016.

Somfy progressait de 2,49% à 81,49 euros, soutenu par des ventes en hausse de 10,3% au 3e trimestre, à 305,1 millions d’euros, dans la continuité d’un premier semestre bien orienté.

Manitou reculait de1,24% à 32,54 euros. Le spécialiste de la manutention a publié un chiffre d’affaires en hausse de 10% au troisième trimestre, soutenu notamment par le marché de la construction, et a confirmé ses objectifs annuels.

Econocom gagnait 1,75% à 6,64 euros, dynamisé par un chiffre d’affaires en hausse de 11,2% sur les neuf premiers mois de l’année, à 1,929 milliard d’euros, même s’il est désormais plus vague sur ses objectifs à court terme.

abx/soe/pre

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.