La Bourse de Paris sans tendance au début d’une séance tournée vers les Etats-Unis (-0,05%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris sans tendance au début d’une séance tournée vers les Etats-Unis (-0,05%)

A 09H11 , l’indice CAC 40 cédait 2,67 points à 5.172,23 points. La veille, l’indice avait fini en recul de 0,40% à 5.174,90 points.

"On va rapidement tirer un trait sur la séance léthargique d’hier et passer à l’actualité du jour, à savoir les chiffres américains et surtout le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed)", a relevé dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

La banque centrale américaine publiera en effet après la clôture des marchés européens le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire, tenue mi-juin.

"Le compte-rendu devrait se résumer endeux mots : ralentissement et normalisation", note M. Dembik, alors que la Fed est engagée dans un processus de resserrement monétaire.

"L’enjeu est surtout de faire oublier l’incertitude de la semaine passée concernant la politique des banques centrales qui avait causé une vague de ventes sur les marchés actions", estime le spécialiste.

Par ailleurs, les investisseurs resteront attentifs aux tensions géopolitiques, alors que la Corée du Nord a affirmé mardi avoir testé avec succès un missile intercontinental.

Séoul et Washington ont répliqué ce mercredi, en guise d’avertissement, par plusieurs tirs de missiles lors d’un exercice simulant une attaque contre la direction du régime de Pyongyang.

- EDF en repli -

Du côté des indicateurs, les indices PMI Markit dans les services sont attendus en zone euro, ainsi que les chiffres du commerce de détail en mai dans la région.

Aux Etats-Unis, les chiffres ADP de l’emploi dans le secteur privé pour le mois de juin seront dévoilés, à deux jours du très attendu rapport mensuel sur l’emploi.

Les commandes industrielles pour mai seront aussi publiées.

La Chine a de son côté déjà dévoilé les chiffres de l’activité dans le secteur des services, en fort ralentissement en juin.

Sur le front des valeurs, Renault prenait 0,29% à 80,69 euros. Le constructeur automobile a annoncé la création d’une coentreprise visant à construire des véhicules utilitaires en Chine où Renault, qui détient déjà une usine avec le groupe Dongfeng, tente peu à peu de rattraper son retard.

PSA gagnait de son côté0,63% à 18,25 euros. Bercy a dit attendre de PSA "les dernières précisions" sur le montant de l’investissement que le constructeur automobile consentirait à faire sur l’usine de l’équipementier GM&Sà La Souterraine (Creuse), placé en liquidation judiciaire le 30 juin.

EDF cédait 1,17% à 9,06 euros, mal orienté comme la veille après avoir annoncé en début de semaine s’attendre à un surcoût de 1,5 milliard de livres pour le chantier des deux réacteurs EPR d’Hinkley Point enAngleterre.

A l’inverse, Safran était soutenu par le relèvement de sa recommandation à "surpondérer" contre "neutre" auparavant par JPMorgan.

Faurecia cédait 0,32% à 45,24 euros. L’équipementier va créer une nouvelle coentreprise en Chine avec le groupe Dongfeng Motor dans le domaine des "solutions de mobilité propres", avec un objectif de chiffre d’affaires de 155 millions d’euros par an.

Legrand ne bénéficiait pas (-0,20% à 61,27 euros) d’un relèvement de sa recommandation à "neutre" par Natixis.

Trigano était quant à lui dopé (+6,14%à 109,85 euros) par un chiffre d’affaires en progression de 37,4%, à 564 millions d’euros, pour le troisième trimestre de son exercice décalé.

lem/jdy/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.