La Bourse de Paris sans entrain (-0,12%) pour entamer la séance

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris sans entrain (-0,12%) pour entamer la séance

A 09H25 , l’indice CAC 40 cédait 6,58 points, à 5.511,39 points. Vendredi, il avait fini en légère hausse (+0,14%).

"Le secteur des services en zone euro est au coeur de l’attention" ce lundi, note David Madden, un analyste de CMC Markets, alors que plusieurs pays de la région vont publier leur indice PMI d’activité dans ce secteur.

"Ces nouvelles données devraient simplement confirmer la bonne tendance européenne cette année", estime de son côté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Cette publication sera le principal événement d’une séance autrement dépourvue de grand rendez-vous, maintenant que le suspense des banques centrales a été levé.

Ainsi, les investisseurs ont pris connaissance jeudi dernier du nom du remplaçant de Janet Yellen à la tête de la Réserve fédérale américaine, tandis que ce côté-ci de l’Atlantique, ils ont été rassurés par le ton jugé accommodant de la Banque centrale européenne (BCE) lors de sa dernière réunion de politique monétaire.

"La monnaie unique a été affaiblie par la BCE lorsqu’elle a laissé la porte ouverte au programme de rachats d’actifs", un mouvement de dépréciation bénéfique aux sociétés exportatrices, analyse M. Madden.

Les ministres des Finances de la zone euro - l’Eurogroupe - se réunissent par ailleurs ce lundi à Bruxelles pour discuter de l’avenir de l’Union économique et monétaire.

Du côté des indicateurs, la zone euro publiera les prix à la production industrielle en septembre.

L’Allemagne a quant à elle déjà dévoilé les chiffres des commandes industrielles, qui ont enregistré une hausse inattendue (+1%) en septembre.

L’Opep rendra par ailleurs publique son étude annuelle prospective sur le secteur du pétrole.

Sur le front des valeurs, Total était stable (-0,08% à 48,44 euros) : le groupe va mettre fin à sa coentreprise créée avec l’italien Erg dans la distribution de carburants et de lubrifiants, pour se recentrer uniquement sur le secteur des lubrifiants en Italie.

Accor reculait de 1,73% à 41,96 euros. Kingdom Holding Company, la société internationale d’investissement détenue par le prince saoudien Al-Walid ben Talal - qui fait partie des princes appréhendés en Arabie saoudite durant le week-end -, détient 5,7% du groupe français.

Société Générale cédait 1,95% à 44,81 euros, pénalisée par unabaissement de son objectif de cours par Natixis après les résultats en demi-teinte au troisième trimestre publiés vendredi.

Engie était soutenu (+0,68% à 14,74 euros) par le relèvement de son objectif de cours par Deutsche Bank.

lem/ef/er

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.