La Bourse de Paris s’enhardit à la clôture mardi (+0,57%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris s’enhardit à la clôture mardi (+0,57%)

L’indice CAC 40 a pris 28,77 points à 5.046,20 points dans un volume d’échanges modéré de 2,8 milliards d’euros. La veille, il avait terminé àl’équilibre .

La cote parisienne, qui a ouvert en petite hausse, a ensuite marqué le pas une bonne partie de la journée avant de se redresser après l’ouverture de Wall Street.

"Le marché est arrivé à des plus hauts pour l’indice CAC 40 et il bouge très peu autourde ces niveaux", relève auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion.

"Ce n’est pas de l’euphorie mais c’est de l’optimisme", poursuit-il.

Le revers du président américain Donald Trump, qui a échoué dans son projet de faire abroger la loi de santé dite "Obamacare" vendredi dernier, a finalement peu pesé sur les marchés.

Et ce d’autant plus que l’administration Trump déplace maintenant son attention sur la réforme fiscale, s’attendant sur ce sujet à une opposition moins vive au sein de sa majorité que surl’Obamacare.

"Les marchés croient toujours à la possibilité pour la nouvelle administration américaine de faire passer son plan de diminution significative des taux d’imposition", explique M. Larrouturou.

"Les investisseurs n’abandonnent pas l’espoir que la prochaine réforme parviendra à son terme et permettra une baisse des impôts sur les sociétés, qui entraînerait du même coup une augmentation importante des bénéfices des sociétés", poursuit-il.

Par ailleurs, le marché a pris connaissance d’une donnée économique jugée très encourageante outre-Atlantique. Le moral des ménages américains s’est en effet encore amélioré en mars pour atteindre son plus haut niveau depuis presque 17 ans, selon l’indice publié mardi par le Conference Board.

Egalement à l’agenda, les prix des logements aux Etats-Unis en janvier ont poursuivi leur hausse en janvier, mais à un rythme un peu plus faible que le mois précédent.

Un discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, était aussi attendu dans la soirée.

Sur le front des valeurs, Peugeot a gagné 2,25% à 18,83 euros alors que l’Agence des participations de l’Etat (APE) a annoncé la cession de toutes ses actions dans le constructeur automobile à la banque publique Bpifrance, pour un montant de 1,92 milliard d’euros.

Crédit Agricole a fini en tête du CAC 40 avec une hausse de 3,80% à 12,71 euros, dynamisé par un relèvement de sa recommandation à "surpondérer" par Barclays.

Dans son sillage, BNP Paribas a également terminé bien orienté (+2,58% à 61,92 euros), Société Générale s’adjugeant 0,94% à 47,58 euros, malgré un abaissement de sa recommandation à "neutre" par Barclays.

lem/ef/gib

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.