La Bourse de Paris s’économise (-0,03%) en attendant une actualité plus fournie

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris s’économise (-0,03%) en attendant une actualité plus fournie

L’indice CAC 40 a perdu 1,52 point, à 5.322,88 points, dans un volume d’échanges limité de 2,9 milliards d’euros. Vendredi, il avait fini sur une progression de 0,66%.

La cote parisienne a fait du surplace pendant l’essentiel de la séance.

"Le marché manque d’allant aujourd’hui après avoir connu la semaine dernière sa pire performance hebdomadaire depuis novembre", a relevé auprès de l’AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"La séance est particulièrement pauvre en indicateurs" et même si les marchés repartent tranquillement, les polémiques autour de Donald Trump qui ont bousculé les indices ces derniers jours "incitent toujours à la prudence", a-t-il ajouté.

Car "les difficultés politiques qu’il rencontre mettent à mal sa capacité à mener les réformes économiques annoncées" et font "craindre une correction des marchés américains", a-t-il développé.

"Le seul événement du jour est la réunion de l’Eurogroupe, centrée sur la Grèce les marchés sont plutôt optimistes en la matière", mais l’impact sur la cote reste toutefois limité, a complété l’expert.

Le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a déclaré lundi escompter un accord débouchant sur un déboursement de créditsà Athènes, tout en reconnaissant que des différends persistaient avec le FMI sur l’allègement de la dette grecque.

Selon M. Tuéni, "le reste de la semaine devrait réserver un peu plus d’animation, à commencer par la réunion de l’Opep jeudi". "Avant cette échéance, le pétrole continue à bien se tenir", a-t-il noté.

Du côté des valeurs, LafargeHolcim s’est adjugé 6,35% à 52,92 euros, prenant la tête du CAC 40 après l’annonce de la nomination de Jan Jenisch, directeur général du suisse Sika, aux commandes du géant des matériaux de construction.

Eurotunnel a progressé de 3,36% à 10,62 euros après que le groupe, qui exploite le tunnel sous la Manche, a annoncé être parvenu à refinancer une partie de sa dette à taux variable, permettant d’en réduire le coût de 60 millions d’euros par an.

Veolia a gagné 1,14% à 19,56 euros alors que le groupe a remporté un contrat pour concevoir, construire et gérer la première unité de valorisation énergétique des déchets d’Amérique latine, à Mexico, représentant un chiffre d’affaires cumulé de 886 millions d’euros sur 30 ans.

abx/fka/cj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.