La Bourse de Paris rumine (-0,29%) après la Fed

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris rumine (-0,29%) après la Fed

A 09H25 , l’indice CAC 40 lâchait 15,13 points à 5.164,97 points. La veille, il avait fini quasiment stable (+0,10%).

Le marché devrait prendre le temps d’analyser ce jeudi les minutes de la Fed publiées mercredi soir, dans lesquelles les membres du Comité de politique monétaire (FOMC) de l’institution ont exprimé des opinionsdivergentes sur la plupart des sujets.

"Les minutes du dernier FOMC hier n’ont pas apporté plus de visibilité sur la politique monétaire de la Fed à attendre au second semestre, ce qui est source d’incertitude et donc négatif pour les marchés, qui n’aiment jamais les situations floues", ont analysé les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Divisés sur l’inflation, une majorité de participants au FOMC des 14 et 15 juin a estimé que la faiblesse de l’évolution des prix était temporaire, mais plusieurs craignent que cette atonie des prix ne persiste.

Parailleurs, le FOMC, qui avait annoncé mi-juin qu’il commencerait cette année à réduire le volume des actifs au bilan de la Fed, n’a pas encore décidé de date.

"La séance du jour sera (aussi) marquée par une avalanche de statistiques économiques importantes aux Etats-Unis. En ce début du mois de juillet, les marchés peinent à choisir une direction. Les indices américains restent à haut niveau et les indices européens poursuivent leur consolidation", ont encore relevé les stratégistes du courtier Aurel BGC.

La publication ce jeudi des chiffres ADP sur l’emploidans le secteur privé aux Etats-Unis pour le mois de juin, prélude au très attendu rapport mensuel sur l’emploi de vendredi, sera ainsi scrutée de près.

Outre-Atlantique sont également attendues les données du commerce extérieur pour le mois de mai, les demandes hebdomadaires d’allocations chômage et l’indice ISM d’activité dans le secteur des services pour juin.

Enfin, les stocks hebdomadaires de pétrole américain, publiés ce jeudi au lieu de mercredi en raison d’un jour férié mardi aux Etats-Unis, seront également regardés avec une attention particulière alors que les cours ont connu une forte baisse mercredi.

- Sodexo et TF1 chutent -

Du côté des valeurs, Sodexo perdait 4,14% à 108,90 euros, pénalisé par la révision à la baisse de sa prévision de croissance interne du chiffre d’affaires pour son exercice décalé 2016/2017.

TF1 dégringolait de 5,11% à 11,33 euros, lesté par un abaissement de recommandation à "sousperformer" contre "neutre" auparavant par JPMorgan.

Figeac Aero gagnait 0,55% à 20,05 euros alors que le sous-traitant aéronautique a confirmé ses perspectives à horizon 2020après un bénéfice net de 31,8 millions d’euros sur l’exercice décalé 2016/17 (clos fin mars), en baisse de 4,1% en raison d’un effet de change négatif.

Vivendi : la ministre de la Culture a appelé à "une conclusion rapide des discussions en cours" entre Canal +, filiale du groupe contrôlé par Vincent Bolloré, et les sociétés d’auteurs, qui ont assigné en justice la chaîne qui ne leur verse plus aucun droit d’auteur depuis fin 2016.

Airbus progressait plus modestement de 0,11% à 73,99 euros après que l’avionneur européen est "entré en négociations exclusives" avec le groupe américain Standard Aero, spécialisé dans la maintenance aéronautique, pour lui vendre sa filiale canadienne Vector Aerospace.

Vinci perdait à l’inverse 1,08% à 74,53 euros. Le groupe français de BTP et concessions, via sa filiale Vinci Energies, a annoncé l’acquisition de la société espagnole Acuntia, spécialisée dans les infrastructures de télécommunications.

LDC grappillait 0,18% à 114,00 euros. Le volailler, qui possède les marques Le Gaulois, Marie, poulets de Loué, a vu ses ventes bondir de 7% à 942,9 millions d’euros au premier trimestre de son exercice 2017-2018.

jra/ef/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.