La Bourse de Paris retrouve des couleurs grâce au pétrole (+1,32%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris retrouve des couleurs grâce au pétrole (+1,32%)2

A 09H18 , l’indice CAC 40 prenait 56,40 points à 4.338,94 points. La veille, il avait perdu 0,85%.

Le marché parisien repartait de l’avant après avoir été perturbé la veille par le ton plus ferme de la banque centrale américaine sur une remontée des taux.

Il profitait d’une fin de séance encourageante de Wall Street qui a limité ses pertes jeudi.

"Les marchés restent très dépendants de l’évolution des prix du baril de pétrole et du dollar. Cette logique de marché devrait se vérifier une nouvelle fois, aujourd’hui, alors que l’actualité économique sera très peu fournie", remarque le courtier Aurel BGC.

La séance est en effet presque dépourvue de tout indicateur économique, à l’exception des reventes de logements pour avril aux Etats-Unis dans l’après-midi.

Les indices bénéficiaient principalement de la hausse des cours du pétrole qui repartaient à la hausse en Asie à la faveur d’un recul du dollar et des informations sur des sabotagesfrappant le secteur pétrolier au Nigeria.

Les investisseurs semblaient enfin plus sereins après le changement de pied de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui n’exclut pas de poursuivre sa remontée des taux en juin, selon le compte-rendu de sa dernière réunion.

Jusqu’à présent, le marché pensait que la Fed attendrait au moins la fin de l’année.

"Les deux membres de la Fed qui ont pris la parole hier ont enfoncé le clou en confirmant qu’il était possible voire probable que l’institution relève ses taux directeurs en juin ou en juillet, comme lapublication des minutes la veille l’avait rappelé à des investisseurs trop prudents sur ce sujet", expliquent les stratégistes chez Crédit Mutuel-COC.

Parmi les valeurs, le secteur pétrolier menait la danse grâce à la bonne orientation des cours du brut. Technip prenait 1,18% à 49,88 euros, Total 1,53% à 42,78 euros, CGG 1,56% à 0,65 euro, Vallourec 1,63% à 3,23 euros et Maurel et Prom 1,97% à 3,11 euros.

Total a de son côté annoncé l’acquisition de 21,9% d’un permis de recherche sur un gisement de gaz très prometteur en Papouasie-Nouvelle-Guinée, portant sa participation dans ce projet à 62,1%.

De même, les valeurs minières se démarquaient avec ArcelorMittal (+2,82% à 4,04 euros) et Aperam (+2,62% à 33,02 euros).

Le secteur bancaire poursuivait sa hausse des derniers jours. BNP Paribas gagnait 1,48% à 45,98 euros, Crédit Agricole 1,00% à 8,83 euros et Société Générale 1,55% à 35,00 euros.

Eiffage perdait du terrain (-2,37% à 66,29 euros). Bpifrance cèdait 6,76% du capital du groupe, dont environ 1,02% acquis par ce dernier.

Gameloft s’envolait (+11,14% à 7,98 euros) alors que sa cotationavait été suspendue jeudi dans l’après-midi, profitant de l’annonce par Vivendi (-0,03% à 17,00 euros) du relèvement du prix de son OPA à 8 euros par action.

Elior prenait 0,82% à 19,16 euros après être entré en négociations exclusives pour racheter les activités du groupe italien Autogrill, dans six gares françaises.

Fimalac perdait 0,46% à 99,00 euros. Le groupe a annoncé le succès de son offre publique d’achat (OPA) sur 6,32% de ses propres actions qui renforce ainsi le contrôle de son principal actionnaire Marc Ladreit de Lacharrière jusqu’à près de93% du capital.

Viadeo lâchait 6,01% à 1,72 euro. La société, qui a accumulé les pertes après des ambitions mondiales contrariées, a lancé un nouveau plan stratégique recentré sur la France et veut retrouver la rentabilité dès 2017.

jbo/fka/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.