La Bourse de Paris reprend timidement sa marche en avant (+0,09%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris reprend timidement sa marche en avant (+0,09%)2

A 09H09 , l’indice CAC 40 prenait 4,28 points à 4.991,61 points. La veille, il avait fini en recul de 0,21% à 4.987,33 points, tandis que Wall Street avait rebondi fortement grâce à un repli du dollar.

L’agenda étant largement dégarni, "cette dernière séance de la semaine s’annonce assez peu croustillante", ont noté les analystes de Aurel BGC.

"Sur le dossier grec, la guerre des mots continue entre Berlin et Athènes, puisqu’après les déclarations du ministre de l’Economie Varoufakis et du (Premier ministre) Alexis Tsipras concernant le fait que la Grèce ne rembourserait jamais ses dettes et qu’une partie au moins devrait être effacée, l’Allemagne a appelé à arrêter cette mascarade (...) Ambiance, ambiance", a aussi relevé John Plassard, directeur adjoint de Mirabaud Securities.

Les créanciers de la Grèce ont néanmoins pu reprendre des discussions techniques jeudi à Athènes, après plusieurs mois d’interruption et moyennant quelques aménagements de protocole.

Cette première mission des experts, de l’UE et du FMI notamment, sur les terres du gouvernement de gauche radicale d’Alexis Tsipras était réclamée par les partenaires de la Grèce mais se heurtait à la sensibilité des nouveaux dirigeants grecs.

Du côté des indicateurs, en France les créations d’entreprises en février et les indices du coût de la construction et des loyers commerciaux au 4e trimestre sont au programme.

L’Agence internationale de l’Energie (AIE) doit par ailleurs publier son rapport mensuel sur le pétrole.

Aux Etats-Unis, les prix à la production en févrieret la confiance des consommateurs en mars (Université de Michigan) sont au programme.

Sur le terrain des valeurs, ADP profitait (+0,61% à 107,30 euros) de la hausse du trafic des aéroports parisiens de 2,8% en février, une nouvelle fois porté par les vols en Europe.

AB Science bénéficiait pleinement (+7,73% à 17,14 euros) de l’annonce des "résultats d’efficacité et de tolérance positifs" d’une étude de phase II de sa molécule phare masitinib pour le traitement du cancer du sein "triple négatif".

Figeac Aero reculait mécaniquement (-0,15% à 20,24 euros) après l’annonce du lancement d’une augmentation de capital d’un montant minimum de 15 millions d’euros, réalisée par un placement privé auprès d’investisseurs institutionnels.

Publicis progressait de 0,58% à 74,95 euros dans la foulée de l’annonce de l’acquisition de l’agenceaméricaine Expicient Inc., spécialisée dans la gestion de stocks et de commandes pour le commerce électronique.

EDF refluait légèrement de 0,13 % à 22,67 euros tandis qu’Areva progressait de 2,66% à 9,20 euros. Le groupe nucléaire Areva, en grande difficulté financière, pourraiteffectuer un "premier rapprochement opérationnel" avec l’électricien EDF, dans les semaines à venir, sur son projet d’EPR Olkiluoto 3 en Finlande, selon Le Figaro.

Peugeot (-2,05% à 16,48 euros) et Faurecia (-1,40% à 42,41 euros) étaient pénalisés par un abaissement de leur recommandation à "vendre" contre "neutre" auparavant par UBS.

Eurazeo (-1,48% à 66,00 euros) faisait pour sa part les frais d’un abaissement de la sienne par à "neutre" contre "acheter" par Société Générale.

abx/fka/ggy

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.