La Bourse de Paris reprend son souffle (-0,04%) après trois séance de nette hausse

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris reprend son souffle (-0,04%) après trois séance de nette hausse2

A 09H16 , l’indice CAC 40 perdait 2,13 points à 5.251,99 points. Laveille, il avait gagné 0,26%.

"La journée sera riche en statistiques économiques importantes, capables d’impacter les anticipations de politique économique", ont observé les analystes de Crédit Mutuel CIC.

"Aux Etats-Unis, les chiffres de ventes au détail du mois de mars donneront un aperçu de la dynamique de consommation privée au sortir de l’hiver. Nous considérons que tous les voyants sont au vert pour permettre une accélération des dépenses des ménages, qui ont pour l’instant épargné les gains en pouvoir d’achat associés au recul des prix à la pompe",ont-ils estimé.

Selon eux, "cette accélération est cruciale pour réenclencher une spirale de croissance vertueuse aux États-Unis, et devrait permettre selon nous à la Fed d’opérer sa première hausse des taux directeurs en octobre".

"Enfin en zone euro, la demande des ménages et le commerce extérieur se sont avérés très bien orientés au cours des derniers mois. Désormais, la reprise du cycle d’investissement est nécessaire pour alimenter une tendance durable" et "la publication aujourd’hui de la production industrielle de février en donnera une indication,mais devrait avant tout rappeler que l’accélération de l’investissement sera lente", ont-ils développé.

Aux États-Unis, la saison des résultats des entreprises va également monter en puissance, avec les publications pour le premier trimestre 2015 des poids-lourds bancaires JPMorganChase et Wells Fargo ainsi que du groupe pharmaceutique Johnson&Johnson.

Sur le terrain des valeurs, Alcatel-Lucent décollait de 14,08% à 4,41 euros après que l’équipementier en télécoms finlandais Nokia a annoncé être entré en négociations pour acquérir tout le groupe franco-américain.

LVMH perdait 0,23% à 172,15 euros, alors que le numéro un mondial du luxe a vu son chiffre d’affaires progresser de 16% au premier trimestre tiré par les performances de sa marque phare Louis Vuitton et des effets de change favorables, mais sa croissance organique a marqué le pas.

Veolia bénéficiait légèrement (+0,13% à 18,86 euros) de l’annonce d’un contrat pour l’exploitation de l’installation de traitement des eaux du premier site nucléaire sud-coréen.

Technip profitait aussi (+0,41% à 61,89 euros) de l’annonce d’un contrat auprès de Dana Petroleum, filiale du groupe pétrolier sud-coréen KNOC, pour le remplacement de conduites sur un gisement exploité en merdu Nord.

Rougier perdait 0,29% à 31,01 euros malgré le redressement ne de ses comptes en 2014 sans parvenir toutefois à sortir complètement du rouge.

Onxeo s’élevait de 5,04% à 6,25 euros. Le groupe biopharmaceutique a annoncé le rachat de son partenaire commercial américain Innocutis Holdings par le laboratoire Cipher Pharmaceuticals, en estimant que cette opération va "renforcer la position" de son produit Sitavig aux États-Unis.

Euronext reculait de 0,60% à 39,85 euros. Le groupe boursier a présenté un projet de réorganisation prévoyant 101 suppressions de postes dans ses branches informatique et activité bourse, selon des sources syndicales.

TF1 était dans le vert (+0,15% à 16,93 euros). Le groupe de télévision français, le studio américain NBCUniversal et le groupe de télé allemand RTL Deutschland ont conclu un accord inédit pour coproduire des séries américaines.

JCDecaux perdait 0,60% à 32,26 euros alors que le groupe a annoncé le lancement du vélo en libre-service à assistance électrique avec batterie portative (e-VLS), qui permet aux usagers de disposer de 10 kilomètres d’autonomie.

Lafarge montait de 0,17% à 62,97 euros. La liste des 14 membres du futur conseil d’administration de Lafarge/Holcim, entité qui découlerait de la fusion des cimentiers Lafarge et Holcim, a été publiée mardi, et est composée de 7 représentants du groupe français et 7 représentants du cimentier suisse.

Icade baissait de 0,54% à 82,55 euros, affecté par l’abaissement de sa recommandation à "neutre" contre "acheter" par UBS.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.