La Bourse de Paris reprend son souffle après la BCE (-0,22%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris reprend son souffle après la BCE (-0,22%)2

A 09H26 , l’indice CAC 40 perdait 10,86 points à 4.952,65 points. La veille, il avait progressé de 0,94%.

Les indices européens devraient digérer le discours du président de la BCE Mario Draghi et montrer une certaine nervosité "avant la publication de l’emploi américain", prévient John Plassard, de Mirabaud Securities.

La BCE s’est montrée optimiste concernant les bienfaits de son nouveau programme de rachat de dettes,tout en maintenant un discours de fermeté vis-à-vis de la Grèce.

L’institution monétaire de Francfort a abaissé sa prévision d’inflation en zone euro pour 2015 et a relevé celle pour 2016. Elle a également relevé ses prévisions de croissance pour 2015 et 2016.

Dans cecontexte, les investisseurs examineront la deuxième estimation de la croissance au quatrième trimestre en zone euro.

Ils auront déjà pris connaissance de l’augmentation au-delà des attentes de la production de l’industrie allemande en janvier, le chiffre de décembre ayant été revuen nette hausse.

Ils seront également attentifs au rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis, toujours dans la perspective d’une remontée des taux directeurs de la banque centrale américaine (Fed).

"Il ne semble pas vraiment y avoir d’inquiétude de la part des investisseurs concernant le rapport", estime toutefois Chris Weston, un stratégiste de IG.

Du côté des valeurs, Altice gagnait 1,01% à 96,05 euros après avoir annoncé l’entrée en négociations exclusives pour la vente de ses activités dans le mobile à La Réunion et à Mayotte.

Wendel (+0,22% à 111,55 euros) réagissait peu à l’annonce de la cession de 10,9% du capital de Bureau Veritas (-4,93% à 20,07 euros) qui lui souffrait plus de l’annonce.

Peugeot gagnait 1,70% à 15,88 euros après l’annonce de son retour futur dans le CAC 40 à la place de Gemalto (-1,56% à 69,24 euros).

Areva (+0,31% à 9,33 euros) ne souffrait pas de l’abaissement de sa note abaissée par l’agence Standard and Poor’s.

Airbus (-1,15% à 58,53 euros) pâtissait de son côté d’un abaissement de recommandation à "neutre" contre "acheter" auparavant par les analystes de Goldman Sachs.

Adocia (+3,43% à 65,08 euros) profitait de l’annonce de la création d’une filiale américaine, Adocia Incorporated, qui doit lui apporter davantage de visibilité sur le marché "prioritaire" des Etats-Unis.

Foncière des régions reculait de 0,89% à88,75 euros après l’annonce de deux nouvelles acquisitions en Allemagne.

cc/fka/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.