La Bourse de Paris reprend son souffle après cinq jours de hausse (-0,20%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris reprend son souffle après cinq jours de hausse (-0,20%)2

L’indice CAC 40 a perdu 8,81 points à 4.416,08 points dans un volume d’échanges peu étoffé de 3,1 milliards d’euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,41%.

Le marché parisien a hésité sur la direction à suivre dans la matinée, avant de perdre du terrain, affaiblie par un début de séance poussif de Wall Street.

La baisse du marché "est légitime après un gain de 500 points quasi en ligne droite sur trois semaines" grâce au pétrole et aux espoirs placés dans la Banque centrale européenne , estime Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

Les investisseurs ont encore été sensibles à l’évolution des cours du pétrole qui sont hésitants sur la marche à suivre après leur fort rebond engagé depuis trois semaines et faute de nouveaux éléments sur une éventuelle réduction de la production.

"La séance s’est passée relativement bien, mais le rebond reste fragile, ne serait-ce que parce que la moindre rechute du prix du baril peutentraîner une forte baisse des indices", rappelle M. Murail.

Au-delà de la séance du jour et dans l’attente vendredi du rapport mensuel sur l’emploi américain, "c’est bien évidemment la réunion de la banque centrale européenne du 10 mars 2016 qui préoccupe ou en tout cas laisse réfléchir", explique John Plassard, chez Mirabaud Securities.

Les investisseurs ont été jusqu’à présent portés par les espoirs de nouvelles annonces fortes de la BCE, afin de relancer l’économie et de rassurer après les récentes turbulences sur les marchés.

Sur le marché parisien, "les investisseurs reviennent un peu sur les valeurs mal aimées", qui avaient particulièrement souffert depuis le début de l’année, signale M. Murail.

Vallourec a symbolisé cette reprise (+17,13% à 6,60 euros). Ce bond est lié notamment au comportement de fonds spéculatifs, qui ont récemment parié sur la baisse de la valeur et qui doivent maintenant racheter ces titres, qui sont en train de remonter.

De même, CGG a pris 3,03% à 0,68 euro, malgré un discours de prudence pour 2016 après avoir vu ses résultats encore se détériorer en 2015.

Casino (+4,50% à 47,03 euros) et GTT (+7,00% à 29,64 euros) ont également bénéficié du même mouvement.

Arkema a bondi (+8,79% à 63,00 euros) grâce à des résultats annuels meilleurs que prévu en 2015, tirés notamment par l’acquisition du fabricant d’adhésifs Bostik, alors que le groupe de chimie s’est déclaré "confiant" pour 2016 et les années à venir.

Plusieurs poids lourds de la cote ont pesé sur la tendance à l’image de Sanofi (-2,47% à 71,83 euros) et L’Oréal (-1,64% à 153,20 euros).

Enfin, Zodiac Aerospace a bénéficié (+5,50% à16,77 euros) d’un relèvement de sa recommandation par JPMorgan.

jbo/fka/az

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.