La Bourse de Paris reprend des couleurs (+1,53%) grâce aux résultats américains

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris reprend des couleurs (+1,53%) grâce aux résultats américains

L’indice CAC 40 a gagné 77,98 points à 5.173,05 points, dans un volume d’échanges limité de 3,8 milliards d’euros. La veille, il avait terminé stable .

Après des premiers pas à l’équilibre, l’indice a opté pour la hausse et accéléré la cadence dans le sillage de l’ouverture positive de Wall Street.

"Le rebond qu’on attendait depuis plusieurs jours se réalise enfin et entraîne l’ensemble de la cote à la hausse", a souligné auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué chez Diamant bleu Gestion.

D’une part, "l’absence de mauvaises nouvelles est une bonne chose en soi dans ce contexte difficile", a-t-il justifié.

Mais surtout, ce mouvement haussier a été porté par "le début de la saison des résultats aux Etats-Unis, qui commence par des performances, en particulier de Goldman Sachs et Morgan Stanley, supérieures aux attentes et qui encouragent les investisseurs à reprendre un peu position",a complété le spécialiste.

Goldman Sachs a comblé les espoirs, avec un bond de 20,5% de son bénéfice net au 3e trimestre, les recettes générées par les banquiers conseils ayant pallié la stagnation des revenus issus des activités de courtage.

Morgan Stanley a annoncéde son côté un bond de près de 20% de son bénéfice net trimestriel, principalement grâce à une bonne tenue de ses activités de courtage.

Dans ce contexte, les incertitudes politiques autour du budget italien, des négociations sur le Brexit ou encore les tensions géopolitiques entre Ryad et Washington après la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi semblaient passer au second plan.

Du côté des indicateurs, le moral des investisseurs allemands s’est effondré en octobre, dans un contexte de tensions commerciales exacerbées, selon le baromètre ZEW.

La zone euro a pour sa part enregistré en août un excédent commercial de 11,7 milliards d’euros, en baisse sur un an.

Enfin, la production industrielle a poursuivi sa progression en septembre aux Etats-Unis, comme s’y attendaient les analystes.

- L’aéronautique regagne du terrain -

Sur le terrain des valeurs, les titres aéronautiques, particulièrement chahutés la semaine dernière, ont tenu le haut du pavé, dans le sillage de Safran, qui a gagné 4,14% à 111,95 euros après que la compagnie américaine NetJets a pris une option d’achat sur le futur avion d’affaires de Textron Aviation, pouvant aller jusqu’à 150 appareils, et marqué sa confiance dans le moteur Silvercrest de Safran.

Dassault Systèmes a progressé de 4,03% à 116,25 euros, Airbus de 4% à 101,72 euros, Dassault Aviation 4,83% à 1.475,00 euros et Thales de 4,03% à 112,35 euros.

Le secteur du luxe a lui aussi retrouvé des couleurs après des séances difficiles : Kering a pris 2,97% à 381,90 euros, Hermès 2,40% à 499,20 euros et LVMH 1,46% à 264,25 euros.

Le secteur automobile a quant à lui profité des bons résultats de Volkswagen au 2e trimestre. Peugeot a gagné 2,12% à 21,65 euros, Renault0,32% à 71,36 euros, Valeo 2,87% à 32,90 euros, Plastic Omnium 4,94% à 27,82 euros et Michelin 2,47% à 100,95 euros.

Korian a été soutenu (+4,38% à 32,90 euros) par des recommandations positives d’analystes, à l’instar d’Oddo BHF qui a relevé la sienne à "acheter" lundi.

jra/tq/az