La Bourse de Paris reprend de l’élan après plusieurs séances moroses (+0,83%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris reprend de l’élan après plusieurs séances moroses (+0,83%)

A 09H17 , l’indice CAC 40 gagnait 43,05 points à 5.259,93 points. La veille, il avait terminé en recul (-0,50%), à 5.216,88 points.

En zone euro, "la nouvelle importante est le fait que la Grèce semble avoir trouvé un accord avec ses créanciers", relève Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les créanciers de la Grèce, zone euro et FMI, sont en effet parvenus jeudi à un compromis pour relancerle plan d’aide à Athènes, qui patinait depuis des mois, permettant le versement d’argent frais, ce qui écarte le spectre d’une nouvelle crise.

Cette annonce clôt une semaine qui a été largement dominée par les banques centrales. Ce vendredi, c’était au tour de la Banque du Japon de se prononcer. L’institution a laissé sans surprise sa politique monétaire inchangée, réaffirmant son diagnostic d’une "expansion modérée" de la troisième économie du monde.

La veille, la Banque d’Angleterre avait également opté pour le statu quo, prenant néanmoins "les marchés par surprise", selon Michael Hewson, avec "des dissensions parmi les banquiers sur le relèvement ou non des taux d’intérêts".

La Réserve fédérale américaine a de son côté relevé mercredi ses taux "tout en présentant les prémisses d’un plan de réduction de la taille de son bilan", rappelle dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque, ce qui a occasionné un regain de frilosité sur les marchés jeudi.

- Secteur auto en hausse -

Du côté des indicateurs, l’inflation en mai en zone euro sera particulièrement regardée, tandis qu’aux Etats-Unis, la confiance des consommateurs en juin et les mises en chantier de logements en mai sont attendues.

Sur le front des valeurs, le secteur automobile était très bien orienté alors que le marché européen a rebondi le mois dernier avec une haussede 7,6%.

Renault était dopé (+1,55% à 83,45 euros) par des immatriculations en hausse de 10,2% des voitures particulières neuves par rapport à mai 2016.

PSA progressait également (+1,84% à 17,99 euros) avec des immatriculations en hausse de 4,7%.

Les actionnaires de Renault ont par ailleurs entériné de justesse la rémunération de Carlos Ghosn, le PDG du constructeur automobile français.

Les équipementiers, comme Valeo (+2,48% à 62,06 euros) ou Faurecia (+1,59% à 46,58 euros), profitaient aussi de cette tendance à la hausse.

Société Générale gagnait 0,67% à 46,78 euros. La banque a levé 1,16 milliard d’euros en introduisant en Bourse 20% du capital d’ALD, sa filiale de location de véhicules longue durée ainsi valorisée à près de 5,8 milliards d’euros. La négociation des actions ALD débute ce vendredi sur le marché d’Euronext Paris.

Safran prenait 0,40% à 78,17 euros. L’assemblée générale extraordinaire du groupe a voté les résolutions permettant le rachat de l’équipementier aéronautique Zodiac Aerospace (+0,13% à 23,95 euros).

Balyo s’appréciait (+1,02% à 4,95 euros) après avoir levé 45,8 millions d’euros à l’occasion de son introduction en Bourse, l’option de sur-allocation ayant été intégralement exercée.

lem/jdy/pre

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.