La Bourse de Paris repart de l’avant en attendant des avancées dans le dossier grec (+1,16%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris repart de l’avant en attendant des avancées dans le dossier grec (+1,16%)2

A 09H35 , l’indice CAC 40 prenait 55,46 points à 4.845,66 points, cherchant à regagner le terrainperdu la veille où il avait perdu 1,63%.

"La réaction des marchés malgré la baisse des actions ces deux derniers jours reste, malgré tout, assez mesurée", estiment dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

A court d’argent, Athènes n’a pas pu honorer mardile remboursement de 1,5 milliard d’euros dus au Fonds monétaire international, devenant ainsi le premier pays industrialisé à faire défaut vis-à-vis de l’institution.

L’Eurogroupe doit reprendre mercredi pour examiner les propositions d’Athènes qui a demandé mardi un nouveau plan d’assistance financière.

Or, "le camp des durs dans la zone euro pourrait ne pas autoriser la reprise des négociations avant le référendum" organisé en Grèce le 5 juillet sur les propositions des créanciers, souligne Aurel BGC.

La Grèce a également les yeux braqués sur une autre échéance cruciale : la réunion mercredi des 25 membres du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne qui doivent évoquer la situation du système bancaire grec.

Il devrait notamment être question de maintenir ou non une ligne de prêts d’urgence en faveur des établissements hellènes.

"Alors que nous entrons dans le troisième trimestre, les préoccupations sur la Grèce vont rester sur le devant de la scène", observe Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Dans ce contexte, les investisseurs ont tendance à délaisser les indicateurs, qui seront pourtant nombreux en séance, avec notamment une série d’indicateurs d’activité manufacturière en zone euro.

Aux Etats-Unis sont attendus les chiffres ADP de l’emploi dans le secteur privé en juin, les dépenses de construction en mai et l’indice ISM d’activité dansl’industrie manufacturière de juin.

En Chine, l’activité manufacturière est restée stable au mois de juin tandis qu’au Japon la confiance des grandes entreprises manufacturières a rebondi selon l’enquête "Tankan" de la Banque du Japon (BoJ) portant sur le deuxième trimestre, au plus haut depuis mars 2014 (+17).

Du côté des valeurs, Renault (+3,25% à 96,46 euros) profitait d’un relèvement de recommandation à "surperformer" contre "neutre" auparavant par Exane.

Le titre bénéficiait également du spectaculaire rebond en juin des immatriculations devoitures neuves, le constructeur ayant vu ses ventes progresser de 8,5%.

Dans ce contexte, les valeurs du secteur automobile et ses sous-traitants étaient bien orientées à l’image de Plastic Omnium (+2,87% à 23,51 euros), Faurecia (+2,79% à 37,92 euros), Valeo (+2,09% à 144,30 euros) et Peugeot (+1,76% à 18,77 euros) qui a par ailleurs fait mieux que la moyenne, enregistrant une hausse de 16,4% de ses ventes de voitures particulières.

De son côté, L’Oréal (-0,62% à 159 euros) pâtissait pour sa part d’un abaissement de sa recommandation à "vendre" contre "neutre auparavant par Citi.

Airbus Group (+2,59% à 59,71 euros) saluait la signature à Paris d’une très importante commande en Chine de 75 exemplaires de ses A330 pour un montant total de 18 milliards de dollars (16,1 milliards d’euros).

Atos (+1,69% à 68,11 euros) profitait del’acquisition de la branche informatique de Xerox pour 811 millions d’euros, ce qui lui permet de changer de dimension aux Etats-Unis.

Suez Environnement (+2,13% à 17,04 euros) a annoncé la signature d’un accord avec un groupe public chinois en vue de la création d’un "acteur majeur dans le domaine de l’eau et des déchets en Chine", Derun Environnement.

Cafom grimpait de 2,75% à 10,48 euros après avoir vu son bénéfice net bondir de 46% au cours du premier semestre, porté par une nette hausse du chiffre d’affaires.

cc/cb/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.