La Bourse de Paris réduit la voilure (-1,32%) au lendemain d’un sommet depuis 2008

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris réduit la voilure (-1,32%) au lendemain d’un sommet depuis 20082

L’indice CAC 40 a perdu 67,29 points à 5.020,99 points, dans un volume d’échanges étoffé de 4,3 milliards d’euros. La veille, il avait rebondi de 0,67%.

Après un démarrage prudent, la cote parisienne a creusé ses pertes au fil de la journée.

"La séance a été très calme. Le marché est aujourd’hui dans une phase de consolidation et a besoin de nouvelles positives pour alimenter la poursuite de sa hausse", a soulignéOlivier Raingeard, chef économiste de la Banque Neuflize OBC.

"Le marché reste globalement soutenu par le programme d’assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne et le redressement des statistiques en zone euro", a-t-il observé.

La politique monétaire trèsgénéreuse de la BCE a largement soutenu le début d’année particulièrement dynamique de l’indice CAC 40 en progression de près de 18% depuis le 1er janvier.

Mardi, il a en outre atteint un nouveau plus haut depuis mai 2008 après avoir dépassé brièvement 5.100 points en séance.

"Le baromètre allemand Ifo du jour n’a pas eu grand effet, car les perspectives économiques semblent être déjà bien intégrées par les investisseurs", a complété M. Raingeard.

Le marché parisien n’a ainsi pas profité de l’amélioration du baromètre Ifo du moral des entrepreneurs allemands qui a affiché en mars sa cinquième hausse consécutive et est ressorti meilleur que prévu.

Mais il n’a pas non plus réagi au recul plus fort que prévu des commandes de biens durables aux Etats-Unis en février.

Parmi les valeurs, Aperam, qui appartient àla famille Mittal, a bénéficié du fait que l’Union européenne a décidé d’imposer des taxes antidumping pour une durée de six mois à certains produits en acier inoxydable importés de Chine et de Taïwan.

Dans la foulée, ArcelorMittal a également grimpé (+1,68% à 9,45 euros).

Accor a connu une forte baisse (-4,25% à 47,38 euros), alors que les sociétés d’investissement Eurazeo et Colony Capital ont cédé près de la moitié de leurs participations dans le groupe pour un montant cumulé de près de 1,1 milliard d’euros.

Dassault Aviation a été suspendu, alors qu’Airbus Group (-2,35% à 58,89 euros) prévoit de céder 1,38 million d’actions, soit environ 15% du capital, après en avoir déjà cédé 8% en novembre.

Lagardère a souffert (-1,89% à 27,05 euros) d’un abaissement de recommandation de "surpondérer" à "neutre" par HSBC.

Hermès a finalement gagné 0,32% à 312,20 euros, après avoir reculé dans la matinée sur des prises de bénéfices dans la foulée d’un bénéfice net record pour 2014 et l’annonce d’un dividende exceptionnel de 5 euros.

abx/fka/pre

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.