La Bourse de Paris rebondit dans l’attente d’une réunion de la BCE (+0,51%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris rebondit dans l’attente d’une réunion de la BCE (+0,51%)2

A 09H43 , l’indice CAC 40 gagnait 26,73 points à 5.244,79 points. La veille, il s’était replié de 0,69%.

"Aujourd’hui,c’est la BCE" qui orientera la séance, estiment les analystes du courtier Aurel BGC.

Le conseil des gouverneurs de la BCE se réunit à Francfort ce mercredi, au lieu de jeudi comme d’habitude, pour permettre à certains participants de partir à Washington assister à la réunion de printemps du Fonds monétaire international (17 au 19 avril).

Nimbée des premiers succès de son programme de rachats massifs d’actifs lancé début mars, l’institution monétaire devrait en commenter les premiers pas.

"Il ne devrait pas y avoir de scoop lors de cette réunion",indiquent cependant les analystes d’Aurel BGC.

"La BCE devrait constater l’efficacité des mesures prises et les maintenir conformément au calendrier initial", poursuivent-ils.

Les investisseurs resteront également attentifs aux développements du dossier grec alors que le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis doit se rendre jeudi et vendredi à Washington pour une réunion du FMI et profitera de l’occasion pour rencontrer le président de la BCE Mario Draghi.

Du côté des indicateurs, l’inflation en Allemagne a bien accéléré en mars tandis qu’en France les prix à la consommation ont enregistré une légère baisse le mois dernier.

Outre-Atlantique sont inscrits à l’agenda l’activité industrielle dans la région de New York en avril, la production industrielle de mars et le Livre beige de la Réserve fédérale américaine (Fed),qui sera publié après la clôture des places boursière européennes.

Sur le front des résultats trimestriels d’entreprises américaines sont en outre attendus Bank of America, Delta Airlines et Netflix.

Du côté des valeurs, Alcatel-Lucent plongeait de 8,90% à 4,08 eurosaprès avoir trouvé un accord avec l’équipementier en télécommunication Nokia permettant le lancement d’une offre publique d’échange du groupe finlandais sur son concurrent français, ainsi valorisé à 15,6 milliards d’euros.

Danone perdait 0,59% à 64,44 euros après avoir vu ses ventes augmenter de 8,1% au premier trimestre à 5,4 milliards d’euros, le groupe confirmant en outre ses perspectives de croissance du chiffre d’affaires et de marge opérationnelle courante pour 2015.

Rémy Cointreau prenait 2,47% à 73,98 euros alors que les ventes annuelles du fabricantde spiritueux ont baissé de 6,4% sur son exercice 2014-2015 (clos fin mars), malgré le net rebond du Cognac au second semestre qui a surmonté sa crise de consommation en Chine.

Edenred gagnait 1,05% à 24,47 euros. La société de services prépayés, maison mère de Ticket Restaurant,a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 10,5% au premier trimestre.

Eurodisney lâchait 0,79% à 1,25 euro après que l’Autorité des marchés financiers a indiqué prolonger la durée de l’offre publique obligatoire (OPO) sur le groupe lancée par sa maison-mère, dans l’attente dela décision de la cour d’appel de Paris concernant le recours d’un actionnaire minoritaire.

GTT perdait 0,28% à 56,03 euros après avoir annoncé un chiffre d’affaires en légère baisse pour le premier trimestre mais a confirmé ses objectifs annuels et annoncé une nouvelle commande en Corée du Sud.

Air France-KLM gagnait 1,05% à 61,77 euros alors qu’Industries KLM Engineering&Maintenance (AFI KLM E&M), la division maintenance du groupe franco-néerlandais, a annoncé une prise de participation dans l’américain Tradewinds Engine Services, spécialiste des pièces de moteurs d’avions.

Technip prenait 2,44% à 64,32 euros. Le groupe de services pétroliers et l’entreprise de chimie biologique Metabolic Explorer (+8,93% à 4,88 euros) ont conclu un partenariat pour la commercialisation de L-Méthionine, un acide aminé utilisé dans l’alimentation animale.

Aurea gagnait 0,92% à 5,48 euros après avoir triplé son bénéfice net en 2014, tiré par des acquisitions, mais se dit prudent pour cette année, malgré un contexte qui "semble s’éclaircir".

Haulotte Group bondissait de 5,84% à 17,58 euros, le constructeur de nacelles élévatrices ayant poursuivi sa dynamique au premier trimestre avec un chiffre d’affaires en hausse de 10% sur un an, et confirmé mardi ses objectifs.

Mauna Kea plongeait en revanche de 10,84% à 4,77 euros après avoir publié une perte nette creusée en 2014 à 14 millions d’euros, en raison d’une hausse des dépenses commerciales et de recherche et développement.

jra/cc/cb/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.