La Bourse de Paris rebondit fortement, espérant un accord sur la Grèce (+1,95%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris rebondit fortement, espérant un accord sur la Grèce (+1,95%)2

L’indice CAC 40 a pris 98,99 points à 5.182,53 points, dans un volume d’échanges nourri de 4,2 milliards d’euros. La veille, il avait perdu 0,66%.

Le marché parisien s’est repris dès l’ouverture, avant d’accélérer brusquement dans l’après-midi, grâce à des nouvelles encourageantes sur la Grèce.

"Les marchés ont accéléré après des informations évoquant un projet d’accord sur la Grèce", confirme Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Selon une source gouvernementale grecque, les équipes techniques du gouvernement grec et des créanciers sont parvenus à une ébauche d’accord, portant sur certains points, après de longues négociations depuis février.

M. Baradez prévient qu’il faut prendre ces nouvelles avec précaution, puisqu’il n’y a aucune confirmation de la part des créanciers, seulement du gouvernement grec.

Le CAC 40 a repris des couleurs, parvenant à un sommet depuis fin avril, mais est resté loin de ses plus hauts annuels à près de 5.300 points.

Selon l’analyste, "la tendance des indices européens va dépendre à court terme de l’évolution des marchés américains et de la Grèce", indiquant qu’un accord avec les créanciers du pays sera un facteur de soutien important.

Les investisseurs sont à l’affût des rebondissements ponctuant les négociations entre la Grèce et ses créanciers, Athènes devant rembourser le mois prochain un total de près de 1,6 milliard d’euros au FMI, avec un premier versement le 5.

Jusqu’aux informations sur la Grèce, le marché parisien signait "un rebond technique sans nouveaux éléments macroéconomiques", rappelle M. Baradez.

Le principal indicateur du jour a été publié en Allemagne avant l’ouverture, avec une hausse du moral des consommateurs en mai, selon le baromètre GfK.

Parmi les valeurs, les banques, sensibles au dossier grec, ont tiré le marché vers le haut, à l’image de BNP Paribas , Crédit Agricole (+2,91% à 14,33 euros) et Société Générale (+2,09% à 44,20 euros).

Plusieurs valeurs industrielles ont été recherchées, avec Alcatel-Lucent (+4,93% à 3,64 euros), Alstom (+3,13% à 29,13 euros), Legrand (+3,02% à 52,93 euros) et Schneider Electric (+3,17% à 71,28 euros).

Lafarge a progressé (+1,97% à 65,85 euros). Son projet de fusion avec Holcim se trouve dans la dernière ligne droite et les deux groupes ont finalisé leur accord avec l’irlandais CRH, annoncé enfévrier, portant sur la cession d’actifs pour 6,5 milliards d’euros.

Groupe Fnac a profité (+2,76% à 62,94 euros) d’une note favorable du courtier Kepler Cheuvreux.

jbo/fka/az

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.