La Bourse de Paris prudente en attendant une intervention de Janet Yellen (-0,22%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris prudente en attendant une intervention de Janet Yellen (-0,22%)2

A 09H40 , l’indice CAC 40 perdait 9,88 points à 4.502,76 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,69% à 4.512,64 points.

"Le principal rendez-vous est le discours que donnera Janet Yellen à Harvard", qui "pourrait donner des indications sur l’attitude de la Fed lors du prochain FOMC (comité de politique monétaire, NDLR)", indiquent les analystes de Aurel BGC.

Pour les analystes de Crédit Mutuel-CIC, l’enjeu de ce discours "ne tient pas tant à sa volonté de poursuivre prochainement la remontée des taux, qui semble acquise, mais sur sa perception du risque politique lié au Brexitqui pourrait la pousser à attendre le mois de juillet pour agir".

Le Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) se réunit les 14 et 15 juin et plusieurs déclarations récentes de membres de la banque centrale ainsi que la parution d’indicateurs économiques favorables en avril ont remis plus fermement à l’ordre du jour la possibilité d’un relèvement des taux lors de ce rendez-vous.

Le marché devrait une nouvelle fois scruter les cours du pétrole qui reprenaient leur souffle vendredi en Asie, après avoir dépassé la barre des 50 dollars la veille, en raison notamment de prises de bénéfice des investisseurs.

Du côté des indicateurs, l’agenda est essentiellement américain. Avant le discours de Mme Yellen, le marché surveillera la seconde estimation du PIB, de même que la deuxième estimation de la confiance des consommateurs pour le mois de mai (Université de Michigan).

Au Japon, les prix à la consommation ont de nouveau reculé en avril, à l’opposé de l’objectif de +2% que s’est fixé la Banque du Japon (BoJ).

Parmi les valeurs, Axa était en petite hausse de 0,13% à 22,60 euros. L’assureur français Axa a annoncé vendredi la cession de ses activités de patrimoine, d’épargne retraite et de prévoyance en direct au Royaume-Uni à l’assureur britannique Phoenix Group et la formation d’une nouvelle équipe de direction autour de l’Allemand Thomas Buberl.

Vinci était stable à67,92 euros alors que l’agence de notation financière Moody’s a relevé la note du groupe à "A3" contre "Baa1" auparavant, et l’a assortie d’une perspective stable.

Elior cédait 0,63% à 19,62 euros. Le groupe de restauration collective et commerciale a stabilisé ses bénéfices au premier semestre, malgré un chiffre d’affaires en baisse en France, et confirmé ses objectifs pour son exercice décalé 2015-2016.

Areva prenait 1,00% à 4,04 euros. L’électricien finlandais TVO a annoncé la rupture des négociations avec le géant français de l’atome Areva, dans le dossier sensible de l’EPR en construction en Finlande, dont la résolution est pourtant cruciale pour la restructuration de la filière nucléaire française.

Maisons du Monde gagnait 5,53% à 17,94 euros, après avoir bouclé une introduction en Bourse d’environ 330 millions d’euros, dont 160 millions par le biais d’une augmentation de capital, et 170 millions d’euros d’actions cédées par ses actionnaires Bain Luxco et Compagnie Marco.

Cegedim plongeait de 9,22% à 24,52 euros, alors que le groupe a vu sa perte nette grimper à 21,4 millions d’euros au premier trimestre, contre un déficit de 1,5 million un an plus tôt, une différence due essentiellement au coût du remboursement anticipé d’un emprunt obligataire.

SES était stable à 22,23 euros. L’opérateur européen de satellites a annoncé jeudi vouloir lever un milliard de dollars pour financer unemontée à 100% dans le réseau satellitaire innovant O3b Networks, dont il détient actuellement 49,1% des parts.

as/pan/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.