La Bourse de Paris prudente à la veille d’un indicateur américain de premier plan (+0,11%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris prudente à la veille d’un indicateur américain de premier plan (+0,11%)2

A 09H33 , l’indice CAC 40 prenait 5,66 points à 5.067,88 points. La veille, il avait progressé de 0,57%.

"La prudence devrait s’imposer" à la veille d’un week-end de quatre jours et "avant la publication du rapport mensuel sur l’emploi (aux Etats-Unis, ndlr), vendredi, qui pourrait guider les anticipations des investisseurs sur la date de la première hausse des taux directeurs de la Fed", soulignent dans une note les analystesdu courtier Aurel BGC.

Les indicateurs américains sont déterminants pour la politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), qui prépare le marché à une remontée prochaine de ses taux.

Les investisseurs resteront donc attentifs à une série d’indicateurs outre-Atlantique dont les demandes hebdomadaires d’allocations chômage et les commandes industrielles pour le mois de février.

Globalement, les marchés européens restent soutenus par des vents favorables parmi lesquels la baisse des prix du pétrole et de l’euro, ainsi que le lancement duprogramme de rachats d’actifs de la Banque centrale européenne, élargi aux dettes souveraines, rappelle Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

"La performance des marchés européens (...) contraste avec la faiblesse actuellement observable sur les marchés américains", remarque-t-il.

Les investisseurs garderont enfin un oeil attentif sur les négociations entre Athènes et ses créanciers. La zone euro et la Grèce ont poursuivi mercredi leurs discussions sur la liste de réformes qu’Athènes doit proposer pour obtenir l’aide dont elle a besoin.

Du côté des valeurs, CGG (+4,43% à 5,52 euros) bénéficiait d’un relèvement de recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par les analystes de Société Générale.

Le secteur pétrolier et parapétrolier profitait du rebond des cours de pétrole de la veille à l’image de Maurel et Prom (+2,45% à 6,94 euros), Vallourec (+1,24% à 22,94 euros), Technip (+1,10% à 57,15 euros) et Total (+0,58% à 46,64 euros).

Bolloré gagnait du terrain (+1,02% à 4,94 euros) après l’annonce d’un relèvement de sa participation dans Vivendi (-0,13% à 23,47 euros).

Saint-Gobain gagnait 0,76% à 41,82 euros, conforté par le fait que le groupe n’a pas besoin de lancer une OPA pour acquérir la participation de 16,5% des héritiers de la société chimique suisse Sika, selon la Commission suisse des OPA (COPA).

Ipsen (+0,42% à 44,41 euros) profitait de l’inauguration d’un nouveau centre de recherche et développement aux Etats-Unis à Cambridge, près de Boston, traduisant la poursuite de "son expansion américaine".

Trigano grimpait de 4,65% à 31,29 euros après s’être vu confier par un tribunal de commerce italien la location gérance des actifs de la société italienne de camping-cars Rimor.

cc/fka/php

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.