La Bourse de Paris prudemment à l’équilibre (-0,06%) avec toujours un oeil sur la Grèce

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris prudemment à l’équilibre (-0,06%) avec toujours un oeil sur la Grèce2

A 09H11 , l’indice CAC 40 perdait 3,23 points à 4.995,87 points. La veille, il avait fini en hausse de 1,94%, saluant le compromis trouvé sur le dossier grec.

"Jour de fête nationale oblige, certains investisseurs (ont) fait le pont et ceci se traduit par des volumes relativement limités", a noté Pascal Bernachon de KBL Richelieu.

"Après des deux séanceshaussières, il serait logique que les marchés européens reprennent un peu leur souffle et attendent le vote des différents Parlements", a-t-il ajouté.

Au terme de près de 48 heures de négociations aux allures de psychodrame ponctuées de coups d’éclat, de revirements, de fausses annonces, les dirigeants de la zone euro ont validé lundi matin un projet de troisième plan de secours pour Athènes, évalué à entre 82 et 86 milliards d’euros sur trois ans.

Mais si les Européens ont réussi à s’entendre pour tenter de renflouer la Grèce et la garder dans l’euro,les sacrifices sont énormes et le pays a besoin de toute urgence d’une aide transitoire.

Dans la soirée, la Grèce a d’ailleurs de nouveau fait défaut sur sa dette vis-à-vis du Fonds monétaire international en n’honorant pas un remboursement de 456 millions d’euros.

L’accordest désormais examiné par les partis au pouvoir à Athènes, les lourdes mesures de rigueur en contrepartie du maintien dans la zone euro devant être validées par le Parlement.

Du côté des indicateurs, les prix ont bien augmenté de 0,3% sur un an au mois de juin en Allemagne. Le Baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers en Allemagne est également attendu plus tard dans la matinée.

La Banque centrale européenne doit également publier son étude trimestrielle sur le crédit.

Aux États-Unis, les ventes au détail en juin, les prix à l’importation pour le même mois et les stocks et ventes des entreprises en mai sont au programme.

Les investisseurs européens devraient également suivre avec intérêt la publication des résultats de deux géants bancaires américains, JPMorgan Chase et Wells Fargo ainsi que ceux du groupe pharmaceutique Johnson&Johnson.

Du côté des valeurs, LafargeHolcim était à l’équilibre (+0,06% à 70,72 euros), pour la première cotation des nouvelles actions du groupe issu de la fusion finalisée vendredi entre les cimentiers français Lafarge et suisse Holcim.

Faurecia perdait 1,42% à 36,53 euros. L’équipementierautomobile a annoncé son intention de renforcer sa présence au Portugal et de créer 400 emplois à l’horizon 2017 dans une nouvelle usine à Bragance dans le nord du pays.

Korian-Medica montait de 0,77% à 30,85 euros, alors que le numéro un européen des maisons de retraite, né d’une fusion au printemps 2014, a indiqué que le fonds canadien Investissements PSP avait récemment acquis 14% de son capital.

abx/fka/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.