La Bourse de Paris progresse en attendant Yellen (+0,51%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris progresse en attendant Yellen (+0,51%)

A 09H16 , l’indice CAC 40 prenait 26,31 points à 5.166,91 points. La veille, il avait fini en repli de 0,48% à 5.140,60 points.

Ce mercredi, toute l’attention des investisseurs se portera outre-Atlantique, où Janet Yellen, la dirigeante de la Fed, va s’exprimer devant le Congrès américain.

Le marché est à la recherche de tout indice sur le rythme à venir de nouvelles haussesde taux alors que la Fed est engagée dans un processus de resserrement monétaire.

"Pour les investisseurs, c’est le dernier rendez-vous majeur avec la banque centrale américaine avant le Symposium de Jackson Hole de la fin du mois d’août", relève dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"La tendance positive sur le marché de l’emploi sans inflation donne une situation un peu en demi-teinte mais, fondamentalement, Janet Yellen ne devrait pour autant pas dévier de la ligne qu’elle s’est imposée ces dernières semaines et devrait réitérer la possibilité de durcir davantage la politique monétaire au cours du deuxième semestre", anticipe l’analyste.

Du côté des indicateurs, la séance sera par ailleurs plus animée que la veille.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole dévoilera ainsi son rapport mensuel.

La production industrielle en zone euro est aussi à l’agenda, tandis qu’aux Etats-Unis, les stocks hebdomadaires de pétrole sont attendus. Le pays publiera en outre son rapport mensuel sur l’offre et la demande mondiale de céréales et oléagineux.

- Valeo soutenu -

Sur le front des valeurs, Vinci prenait 0,68% à 75,63 euros après avoir annoncé la prise de contrôle, via sa filiale Vinci Airports, de la société Lojas Francas Portugal (LFP) qui exploite 31 boutiques dans sept aéroports portugais.

Areva gagnait 1,12% à4,42 euros grâce à la signature d’un contrat avec le groupe américain NorthStar pour le démantèlement de la cuve d’un réacteur nucléaire aux Etats-Unis.

Valeo progressait (+1,57% à 63,38 euros) après avoir annoncé qu’il comptait céder certaines activités, afin que la Commission européenne approuve son rachat de l’allemand FTE, une opération qui rend Bruxelles méfiante en matière de concurrence.

Kaufman et Broad était dopé (+2,14% à 39,18 euros) par un résultat net (part du groupe) en hausse de 10% au premier semestre de son exercice.

Direct Energie cédait 5,45% à 50,47 euros après avoir lancé une augmentation de capital pouvant aller jusqu’à 130 millions d’euros pour financer le rachat du producteur d’énergies renouvelables Quadran.

Bureau Veritas profitait (+3,15% à 19,80 euros) d’un relèvement de sa recommandation à"surpondérer" contre "neutre" auparavant par Morgan Stanley, tandis qu’Amundi était aussi soutenu (+1,54% à 65,92 euros) par un relèvement de sa recommandation à "surpondérer"par JPMorgan.

lem/mch/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.