La Bourse de Paris progresse au début d’une séance attentiste (+0,22%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

La Bourse de Paris progresse au début d’une séance attentiste (+0,22%)

A 09H14 , l’indice CAC 40 prenait 11,31 points à 5.176,95 points. La veille, l’indice avait fini en hausse de 0,40% à 5.165,64 points.

"Ce n’est certainement pas le calendrier économique aujourd’hui qui va créer des remous", résume dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Après avoir repris quelques forces lundi, et sans grand rendez-vous inscrit à l’agenda ce mardi, le marché pourrait en effet hésiter à adopter une tendance forte à la veille du discours devant le Congrès américain de la présidente de la Fed Janet Yellen.

"Alors que la patronne de la Fed, Mme Yellen, doit s’exprimer devant les parlementaires américainsdemain, davantage d’attention sera portée à ses propos étant donné le ton adopté ces dernières semaines par la Réserve fédérale, ainsi qu’au vu de chiffres de l’emploi américain meilleurs que prévus publiés vendredi", a relevé dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les investisseurs sont focalisés sur les propos des banquiers centraux, ces derniers étant sur la voie d’une normalisation de leur politique accommodante.

Si la Fed est déjà bien engagée dans un resserrement de sa politique monétaire, la BCE semble quant à elle avoir initié, bien que très graduellement, un léger changement de ton qui a fait craindre aux opérateurs de marché une baisse des liquidités, et a provoqué une forte tension des taux d’intérêts souverains la semaine écoulée.

Par ailleurs, plusieurs banquiers centraux vont s’exprimer dans lajournée, dont la gouverneure de la Fed Lael Brainard ou l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre (BoE) Andrew Haldane.

- Bourdon soutenu -

Du côté des indicateurs ce mardi, l’agenda sera relativement creux. Outre-Atlantique, les Etats-Unis dévoileront le rapport mensuel du département du Travail sur les offres d’emplois et la rotation des salariés en mai (JOLTS), un document suivi de près par la Fed.

Sur le front des valeurs, Sanofi était quasiment stable (-0,05% à 83,86 euros) après l’annonce de l’acquisition prochaine de Protein Sciences, société américaine spécialisée notamment dans les vaccins, pour un montant pouvant aller jusqu’à 750 millions de dollars, dont 650 millions de dollars de paiement initial.

Air Liquide gagnait 0,37% à 108,35 euros, après avoir pris une participation, d’une ampleur non précisée, dans lastart-up française Diabeloop, qui développe un pancréas artificiel électronique.

Arkema était bien orienté (+0,65% à 97,09 euros), soutenu par l’annonce d’un triple investissement dans ses capacités de production en Asie, pour accélérer son développement dans des activités de spécialités en forte croissance.

Bourbon était aidé (+1,26% à 8,05 euros) par la conclusion d’une alliance avec le norvégien Kongsberg et le britannique Automated Ships pour participer à la réalisation d’un prototype de navire autonome.

GTT était dopé (+2,16% à 34,49 euros) par une commande du chinois Hudong Zhonghua Shipbuilding pour équiper quatre navires méthaniers d’une contenance totale de près de 700.000 m3.

STMicroelectronics bénéficiait (+2,20% à 13,72 euros) d’un relèvement de sa recommandation à "surpondérer" par JPMorgan.

Schneider profitait également (+1,17% à 68,43 euros) d’un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Kepler Cheuvreux.

lem/mch/mml

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.