La Bourse de Paris profite d’un net rebond à l’ouverture (+2,05%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris profite d’un net rebond à l’ouverture (+2,05%)2

A 09H39 , l’indice CAC 40 gagnait 88,89 points à 4.432,62 points. La veille, il avait terminé en légère baisse de 0,31%, les investisseurs continuant de naviguer à vue dans un environnement incertain.

"Les indices européens, qui ont clôturé en légère baisse (mardi) après une ouverture très nettement dans le rouge, se préparent à un rebond ce matin", remarquent les stratégistes du courtier Aurel BGC.

"Mais de manière générale, c’est l’attentisme qui devrait encore prédominer, avant le discours de Janet Yellen" la présidente de la banque centrale américaine après la clôture de Wall Street, "le PMI manufacturier officiel chinois (jeudi) matin et les chiffres mensuels de l’emploi américain vendredi", ajoutent-ils.

Englués dans les incertitudes sur la santé de l’économie chinoise et sur l’avenir de la politique monétaire américaine, les investisseurs sont toujours à l’affut du moindre signe leur apportant des éclaircissements sur cespoints.

Les acteurs du marché ont aussi mercredi toute une série d’indicateurs à digérer.

L’Insee a ainsi annoncé qu’en France, la consommation des ménages en biens a légèrement progressé en juillet (+0,3%) et est restée stable en août, et que la dette publique de laFrance a continué à progresser légèrement au second semestre pour s’établir à 2,105 milliards d’euros, l’équivalent de 97,6% du produit intérieur brut (PIB).

Le gouvernement dévoile aussi ce mercredi son projet de loi de Finances pour 2016.

La zone euro doit diffuser deson côté des statistiques sur le chômage en août et une 1ère estimation sur l’inflation en septembre.

Toujours en Europe sont inscrits à l’agenda les indicateurs sur les ventes de détail en août et le chômage en septembre en Allemagne, et sur le PIB du 2ème trimestre de la Grande-Bretagne.

De l’autre côté de l’Atlantique sont attendues les chiffres ADP de l’emploi dans le secteur privé en septembre, indicateur important à deux jours du très attendu rapport mensuel sur l’emploi, ainsi que sur l’activité économique dans la région de Chicago en septembre.

Du côté des valeurs, le secteur automobile était dopé, selon les analystes du courtier Aurel BCG, par "la décision des autorités chinoises de relancer le secteur par une baisse de la taxe sur certains véhicules" : Peugeot gagnait 6,13% à 13,42 euros, Valeo 4,81% à 119,75 euros etRenault 3,78% à 65,10 euros.

Le fournisseur d’équipements de traitement de courrier Neopost était en revanche fortement sanctionné (-21,80% à 21,60 euros) après avoir fait part mardi soir d’une diminution de 6,2% de son bénéfice au 1er semestre 2015, et d’une nouvelle baisse de sarentabilité cette année, avant un rebond vers 2017-2019.

La banque Crédit Agricole, qui a annoncé qu’elle ne financera plus de nouvelles centrales ou d’extension de centrales électriques à charbon dans les pays à hauts revenus, prenait 1,63% à 10,27 euros.

Le numéro un mondial des voiliers de plaisance Bénéteau profitait (+3,86% à 12,78 euros) de la publication d’un chiffre d’affaires annuel en progression de 20%, grâce à l’acquisition de RecBoats et à la croissance supérieure au marché de ses ventes de bateaux.

Dans le secteur des télécoms, Bouygues Telecom (+0,70% à 31,69 euros), Numericable-SFR (+1,27% à 41,59 euros), Iliad (Free) (+1,06% à 181,75 euros) et Orange (+1,34% à 13,61 euros) progressaient légèrement. Les quatre opérateurs français ont déposé un dossier de candidature afin de participer aux enchères d’attribution de la bande de fréquences 700 MHz, a indiqué mardi soir l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep), qui va désormais les étudier.

jum/fpo/spi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.