La Bourse de Paris plutôt optimiste (+0,31%) avant une communication de la Fed

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris plutôt optimiste (+0,31%) avant une communication de la Fed2

L’indice CAC 40 a gagné 16 points à 5.133,30 points, dans un volume d’échanges moyen de 3,3 milliardsd’euros. La veille, il avait bondi de 2,09%.

Le marché parisien a passé l’essentiel de sa journée à reprendre son souffle au lendemain d’un fort rebond, avant de se hisser dans le vert en fin de séance.

"L’attentisme a dominé tout au long de la séance, ce qui a permis à la cote parisienne de reprendre son souffle", a résumé Xavier de Villepion, un vendeur d’actions de HPC.

Mais "en fin de séance, un certain nombre d’investisseurs se sont mis à tabler davantage sur un ton accommodant de la Fed, compte tenu de la faiblesse relative des dernières statistiques américaines", a-t-il complété.

Les investisseurs sont en effet à l’affût des moindres détails concernant une éventuelle remontée des taux directeurs de l’institution monétaire d’ici la fin de l’année, une échéance qu’ils redoutent et essaient donc d’anticiper.

Les minutes de la Fed "pourraient donner quelques indices sur la vision de la Fed dans les prochains mois", ont également observé les analystes de Aurel BGC.

Les investisseurs sont par ailleurs comme toujours restés attentifs à l’évolution des discussions entre Athènes et ses créanciers.

"La partie de poker menteur se poursuit, mais cela n’a pas trop ému aujourd’hui le marché", a noté M. de Villepion.

Le programme dont bénéficie la Grèce, et au nom duquel elle peut prétendre à encore 7,2 milliards d’euros d’aides, expire fin mai. Le 5 juin, le paysdoit effectuer un gros remboursement au FMI.

Sur le terrain des valeurs, le secteur des télécoms a digéré l’annonce du rachat par Altice, maison-mère de Numericable-SFR de 70% des parts de Suddenlink Communications, le septième câblo-opérateur américain, valorisé 9,1 milliards de dollars par l’opération.

Bouygues, maison-mère de Bouygues Telecom, a perdu 0,73% à 37,92 euros, tout comme Iliad, maison-mère de Free (-0,23% à 214,50 euros) et Orange (-0,20% à 14,84 euros).

Safran a progressé pour sa part de 0,72% à 65,59 euros après avoir annoncé la cession de 5,5% du capital du spécialiste français des terminaux de paiement Ingenico à Bpifrance Participations, pour plus de 363 millions d’euros.

Air-France KLM a perdu 2,15% à 7,84 euros. La compagnie aérienne italienne Alitalia a annoncé son intentionde ne pas renouveler son partenariat avec Air France-KLM en janvier 2017, à l’expiration des contrats, jugeant que ces accords n’étaient plus avantageux désormais.

abx/fka/els

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.