La Bourse de Paris perd du terrain à l’issue d’une séance calme (-1,12%)

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

2La Bourse de Paris perd du terrain à l’issue d’une séance calme (-1,12%)2

L’indice CAC 40 a perdu 55,25 points à 4.881,95 points, dans un volume d’échanges nourri de 4 milliards d’euros. Laveille, il avait perdu 0,55%.

La cote parisienne a ouvert en baisse et a poursuivi sur une note négative tout au long de la séance, sans trouver de soutien à Wall Street qui a démarré sur un repli.

"Sur le fond, la tendance reste favorable mais le marché a peut-être besoin de souffler", estime Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse, qui rappelle que l’indice parisien a connu une progression marquée depuis le début de l’année.

Selon lui, "la Grèce sert un peu de prétexte" et si l’on considère le recul des marchés américains, "on tient très bien en Europe".

La Grèce et ses créanciers, qui sont à bout de patience, vont plancher dès mercredi sur les réformes à mener dans le pays, condition sine qua non pour qu’il obtienne l’argent dont il a cruellement besoin pour éviter l’asphyxie.

"Les marchés marquent une pause en attendant de nouveaux catalyseurs" et "faute d’indicateurs majeurs, les investisseurs scrutent avec attention l’évolution du dossier grec", soulignent les analystes de Saxo Banque.

Le marché entre en outre dans une "phase de digestion" d’un certain nombre d’informations qu’il avait anticipées et qui sont en partie intégrées, poursuit M. Murail.

Les investisseurs ont largement préparé l’accélération du programme d’aide de la Banque centrale européenne (BCE), qui s’étend depuis lundi aux dettes souveraines.

Du point de vue des valeurs, TF1a perdu 1,55% à 15,85 euros après le crash d’hélicoptère qui a fait dix morts, dont la navigatrice Florence Arthaud et la nageuse Camille Muffat, en Argentine sur le tournage du nouveau jeu d’aventure "Dropped" de la chaîne.

Le secteur des télécoms a été recherché dans la foulée de la présentation par l’opérateur Free (groupe Iliad) d’une nouvelle box d’entrée de gamme, miniaturisée, et compatible avec le format d’image numérique 4K et qui propose Android TV. Iliad a pris 0,43% à 221,25 euros, Orange 1,83% à 15,32 euros, Numericable-SFR 1,48% à 55 euros et Bouygues 1,89% à 35,76 euros.

EDF (+1,89% à 22,69 euros) a rebondi après une séance difficile lundi alors que le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a rejeté l’idée d’une fusion entre le groupe et Areva (-3,12% à 8,86 euros), en évoquant toutefois un accroissement des liens "opérationnels et éventuellement capitalistiques" entre les deux sociétés.

cc/fka/mcj

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.